6 choses apprises en sortant de ma zone de confort

6 choses apprises en sortant de ma zone de confort

La zone de confort, le cocon que l’on s’est construit, nos petites habitudes. Difficile de s’en détacher pour aller vers d’autres horizons hein ? Mais quand tu es Freelance, tu n’as tout simplement pas le choix. Tu dois aller vers l’inconnu. Sinon tu n’avances malheureusement pas. Et parce que les belles opportunités ne tombent pas du ciel, aujourd’hui je veux te parler des choses que j’ai apprises, ne serait-ce qu’en mettant un orteil en dehors de ma zone de confort. Qui sait, peut-être que ce billet sera ton déclic pour faire de même dans ta vie ?!

J’ai appris que les erreurs étaient bénéfiques

Qui dit aller vers l’inconnu dit souvent faire quelques erreurs. Au départ, les erreurs me tétanisaient : je n’osais plus rien faire, de peur d’en faire une autre, puis une autre, et encore une autre. Jusqu’au moment ou j’ai réalisé que ce qui est fait, est fait. Et que la seule solution était d’aller de l’avant et d’exploiter ses erreurs à son avantage pour l’avenir. Maintenant, quand je fais une connerie, même si elle est importante, je relativise, et je fais en sorte que cela me serve de leçon. Exactement comme quand je me suis coupée les cheveux toute seule à 5 ans. J’ai compris que je ne voulais plus jamais avoir les cheveux courts de toute ma vie ahah :D

J’ai appris à vivre au jour le jour

Quand j’avais 20 ans (j’en ai que 26 3/4, mais j’ai l’impression d’en avoir 40 en disant ça ahah), je planifiais tout. Mes petits dej, mes sorties, mes visionnages de séries, mon quotidien était presque millimétré. Depuis que je suis Freelance, j’ai été forcée de m’adapter à ce rythme de vie imprévisible. Je ne sais clairement pas combien de coachings je vais avoir la semaine prochaine par exemple, ou encore si je vais avoir énormément de demandes clients dans les mois qui viennent ou non. J’ai appris à être flexible, et à vivre chaque jour comme il vient. Et c’est un gros avantage, crois moi !

J’ai appris à avoir confiance en moi

Là aussi, ma vie professionnelle fait que si je n’ai pas confiance en moi je n’entreprendrais rien. Et pour une Freelance, c’est un peu dommage, on est d’accord. Alors je ne suis pas partie de rien : j’ai toujours su ce que je voulais et surtout ce que je ne voulais pas. C’était déjà un gros avantage. Mais même pour quelqu’un qui, de base, a confiance en lui, devoir se confronter à des situations inédites peut faire vite disparaitre cette confiance naturelle. Quand tu es Freelance, surtout au début, tu ne te sens pas toujours légitime dans tes actions, dans tes choix. Et puis, au fur et à mesure du temps qui passe, des clients qui t’apprécient et te font confiance, tes peurs s’apaisent et te poussent vers d’autres horizons, vers des objectifs encore un peu plus audacieux. La confiance en soi ne vient pas toute seule, elle se travaille avec le temps.

J’ai appris que rien n’arrivait par hasard

Pendant toute ma scolarité, je suis toujours passée dans la classe supérieure sans faire d’efforts. Je n’avais pas forcément de facilités, mais disons que je n’ai jamais été vraiment en difficulté. Et arrivée à la fin de mon cursus scolaire, à devoir trouver un moyen de payer mon loyer et mes charges, c’était une autre histoire. J’ai essayé de la jouer comme à l’école, sans forcer. Bilan : je me suis vautrée. Alors j’ai travaillé, travaillé, travaillé. Et ça a fini par payer. On a rien sans rien, surtout professionnellement. Les contrats ne tombent pas du ciel, le réseau non plus. Si aujourd’hui j’arrive à bien gagner ma vie, c’est parce que j’ai travaillé sans relâche pendant plus de 3 ans. Rien n’arrive par hasard.

J’ai développé de nouveaux traits de caractère

C’est la chose que je trouve la plus folle. Je sais qu’on grandit toujours, que l’on mûrit avec le temps. Mais de là à développer de nouveaux traits de caractère, c’est un peu poussé. Et bien… non. Je suis devenue quelqu’un que je n’étais pas il y a 7 ans. J’ai appris à être plus diplomate (bon, il y a encore du travail), j’ai appris la rigueur (moi qui était un peu « je m’en foutiste » de tout), j’ai appris à être bien plus patiente qu’avant, et j’ai également appris à être exigeante : à la fois envers les autres mais aussi envers moi-même. Et finalement, je les aime bien ces nouvelles Julia !

J’ai découvert de multiples nouvelles choses

Sortir de ma zone de confort, aussi difficile que cela a pu être, m’a permis de découvrir tellement de nouvelles choses. J’ai découvert de nouveaux centres d’intérêts : j’écris beaucoup plus qu’avant, je me passionne pour le web en général, je découvre de nouvelles façons de partager (YouTube depuis un peu plus d’1 an désormais). Mais j’ai aussi découvert des personnes géniales, grâce au blog notamment, qui m’ont accompagné et qui m’accompagnent encore dans ma vie pro comme perso. Ce sont très certainement des personnes qui n’auraient jamais croisé mon chemin si je n’étais pas sortie de mon cocon. Et rien que pour ça, je suis fière de moi. 

Et toi, qu’as-tu appris ?

6 choses que j'ai apprise en sortant de ma zone de confort en Freelance

Ils sont prêts

Facebook
Reste connecté(e) sur Facebook !

Youtube
Viens suivre mes aventures sur Instagram !

Twitter
Prends contact sur Twitter !

Youtube
Je partage mes astuces sur YouTube !

3 Commentaires

  • geeketteathome
    6 août 2017 17 h 01 min

    merci pour cet article très inspirant !!

    • Julia
      6 août 2017 17 h 02 min

      Mais avec plaisir ! :)

  • ornellastro
    6 août 2017 19 h 47 min

    Y a plus qu’à animer des conférences Tex :)

Laisser un commentaire

Un petit mot là dessus ?