Don’t Starve : survivez !

Don’t Starve : survivez !

Si vous cherchiez un jeu addictif, arrêtez tout : je l’ai trouvé ! Les jeux & moi, c’est par phases, par périodes. Et bizarrement, les périodes de jeu à Don’t Starve sont bien plus longues : certainement la preuve qu’il fait partie des meilleurs jeux de survie connus jusqu’à présent. Pourquoi ?

Don’t Starve c’est quoi ?

On incarne un personnage qui s’appelle Wilson, fraîchement débarqué d’on ne sait où mais qui n’a qu’un seul but : survivre le plus longtemps possible dans ce monde souvent machiavélique grâce aux éléments de son environnement. Il est donc indispensable de se nourrir, d’être en forme physiquement et mentalement au fur et à mesure du temps qui passe.
Le temps, c’est des jours, on mesure son score grâce à ces journées. En moyenne, je ne survie que 23 jours /pasdouée/. Lorsqu’on meurt, c’est définitif : il n’y a pas de sauvegarde antérieure, la progression est effacée. Il faut donc être vigilant, prudent et sans cesse sur ses gardes !

DS2

Que faire durant la journée ?

Une journée de jeu dure en moyenne 8 minutes IRL. Il est essentiel de récolter toutes sortes d’objets : à la fois pour en construire d’autres, mais aussi pour se nourrir et cuisiner, ou encore se battre. Une fois la carte explorée, il est important de construire un camp pour stocker des objets de valeur, mais aussi pour préparer des petits jardins pour cultiver des fruits et légumes, ou pour faire sécher de la viande.
On peut tout aussi bien partir à l’aventure avec son sac à dos, pour aller récolter des matières premières un peu excentrées, ou pour explorer une partie de la carte encore inconnue.

DS3

Quels sont les dangers ?

Le danger est partout dans Don’t Starve. Le bestiaire est assez dense, composé de bestioles gentilles (appelée plus communément « neutres ») qui ne vous feront jamais aucun mal même si vous les attaquez, mais aussi de bêtes neutres en apparence, qui n’hésiteront pas à vous attaquer si vous êtes agressif envers elles.

Mais celles dont on doit le plus se méfier sont les créatures agressives comme les araignées, les chiens-loups, les tentacules, les chevaliers mécaniques et j’en passe. Pour les combattre, il faudra être un minimum équipé (d’une armure, d’un chapeau spécial, etc) !

DS1

En plus de toutes ces créatures, le danger quotidien c’est le rythme de jeu et des saisons. Comme dans une journée lambda, il y a un cycle jour/nuit. Et la nuit… vaut mieux la passer auprès d’un feu ! Sinon /COUIC/ vous êtes morts. Idem pour les saisons, si en hiver Wilson n’est pas couvert, baaaah il est congelé et /COUIC/ il est mort. 

Et enfin, il faut prêter attention à sa santé mentale. Toutes sortes d’objets et d’actions peuvent faire baisser votre jauge de santé mentale : ramasser des fleurs venues de l’enfer, manger de la viande de monstre, et d’autres trucs encore plus farfelus. Si cette jauge est trop basse, vous devenez fous !

De fausse contraintes

On peut imaginer que ça devient pénible de sans arrêt devoir récolter, ne pas oublier de se nourrir, etc. Mais lorsque l’on est pris dans le jeu, toutes ces actions deviennent des automatismes : nous sommes généralement concentrés sur de mini-objectifs de jeu que l’on se fixe par défaut (genre fabriquer un Crock-Pot pour cuisiner, construire des murs en pierre pour protéger son camp…).

Mais encore ?

Au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu (et donc de vos morts multiples), vous débloquerez de nouveaux personnages bien particuliers. Et puis, de nouveaux objets et/ou créatures sont ajoutées régulièrement par les développeurs du jeu, de quoi ne pas s’ennuyer !

Don’t Starve est à 15€ sur Steam en version basique. Ou à 20€ si vous voulez la version « Together », c’est à dire pouvoir jouer avec les copains et les copines sur la même map ! (génial d’ailleurs « je vais chercher du bois pendant que tu fais à manger » ahah).

Lien (très) utile si vous vous lancez : le blog dédié au jeu.

Tu viens jouer ?!

Twitter
Prends contact sur Twitter !

Facebook
Viens suivre mes aventures sur Facebook !

Youtube
Je partage mes astuces sur YouTube !

Laisser un commentaire

Un petit mot là dessus ?