Bébés Freelance : restez motivés !

Bébés Freelance : restez motivés !

Il FALLAIT que j’aborde ces moments down, ces baisses de motivation extrêmes qui vous volent votre joie de vivre et toute votre inspiration. Cette grosse baisse de motivation, je l’ai surtout ressentie au début de mon activité Freelance. Je n’avais pas de contrats suffisamment sécurisant pour avoir l’esprit tranquille. Et un esprit non tranquille, c’est comme un corps sans défenses immunitaires : il choppe toutes les bactéries qui passent. Je vous ai fait une liste de toutes les bactéries que vous pourriez croiser, et quelques conseils pour ne pas être malade (belle métaphore, avouez !).

Se concentrer sur les choses positives

Bien sur, ce n’est pas un conseil adapté qu’au business. Mais, surtout dans votre petite entreprise, il est super important de se forcer à voir le bon côté des choses. Quelque soit les merdes qu’il vous arrive. Souvenez-vous que les échecs vont vous faire grandir et évoluer. Il y a plusieurs solutions pour forcer votre petit cerveau tout mou à retenir les choses positives. Par exemple, tous les soirs notez dans un carnet tous les trucs cool qui sont arrivés dans la journée : à force, vous allez remarquer ces actions positives tout au long de la journée, sans avoir à les noter le soir. Et les trucs positifs, ça booste ! :)

Arrêter de se comparer aux autres

C’est juste M O R T E L. Pour l’avoir fait, ça m’a fait trop mal au coeur pour retenter l’expérience. Se comparer, c’est se faire du mal, clairement. Parce que l’on est tous différents, que nous n’avons pas le même vécu, les mêmes expériences et que nous n’avançons pas au même rythme tout simplement ! Même si on voulait copier quelqu’un on ne pourrait pas : nous avons notre propre personnalité, et elle fera surface un jour ou l’autre. Alors ne vous fatiguez pas à vous comparer à quelqu’un qui fait les choses mieux que vous, qui est plus populaire que vous ou qui écrit mieux que vous (par exemple, on pourrait en citer encore beaucoup). Car peut-être que cette personne ne réussit pas aussi bien que vous au final, que cette personne n’a pas votre qualité principale, ou qu’elle s’ennuie terriblement dans sa vie contrairement à vous.

Se donner des objectifs

Les 6 premiers mois, j’ai erré dans mon salon. À me demander ce que je pouvais bien faire pour avancer dans mon business. J’avais envie que l’on me dise « Julia, maintenant tu dois faire ça ! ». Mais je n’avais personne pour me guider (c’est en partie pour ça que je veux vous guider et vous aider dans votre business avec les coachings). Je l’ai super mal vécu, moi qui avait l’habitude d’être un minimum drivée dans mes missions lorsque j’étais salariée. Alors je me suis remise en question, et je me suis dit « Aller Julia, si tu étais ton chef, qu’est ce que tu te dirai ? ». Et j’ai pris conscience qu’il me fallait des objectifs, même des ridicules au départ, pour avancer. Parce que même si tu avances à pas de fourmi, au moins tu avances. Et avancer, ça motive ! :D

Ne pas rester seul dans son business

C’est déjà assez difficile de se sortir les doigts pour se lancer, mais alors si vous êtes tout seul au quotidien, c’est pas cool. Il vous faut quelqu’un à qui parler de votre business, quelqu’un à qui poser des questions (même si la personne n’a pas forcément les bonnes réponses, au moins elle vous écoute), quelqu’un de qui vous êtes proche. Il ne sera pas toujours facile de trouver quelqu’un qui comprend l’enjeu de votre activité, mais une fois que vous aurez trouvé votre business bestie, votre motivation sera décuplée !

S’accorder des moments down

Parce que non ce n’est pas grave d’être tout mou pendant toute une journée ! Il y a pleins de journées dans une année, elle pourra être vite rattrapée, don’t worry :) S’autoriser des moments down, c’est nécessaire. J’ai longtemps culpabilisé de rester sans rien faire pendant des heures, de faire du binge-watching en pleine semaine, ou de faire des grasses matinées exagérées. Et puis un jour j’ai arrêté de m’en vouloir. Le travail s’est trouvé sa place dans mon quotidien, et je ne me refuse rien. S’écouter et écouter ses envies, c’est super important. C’est en se faisant plaisir que l’on garde la pêche pour travailler !

M O T I V A T I O N !

Ils sont prêts

Facebook
Reste connecté(e) sur Facebook !

Youtube
Viens suivre mes aventures sur Instagram !

Twitter
Prends contact sur Twitter !

Youtube
Je partage mes astuces sur YouTube !

2 Commentaires

  • Hey Cocoon
    1 février 2017 12 h 36 min

    Merci pour ton article, ça fait plaisir de lire ce genre de chose. ** Vivement le prochain article !

  • AnnaAnna
    1 février 2017 14 h 39 min

    Merci pour ton article, ça donne du courage !

Laisser un commentaire

Un petit mot là dessus ?