5 raisons de bosser dans un espace de coworking

5 raisons de bosser dans un espace de coworking

Je ne vais pas vous mentir, l’été, Clermont-Ferrand c’est un peu mort. Et mon appartement n’échappe pas à la règle : mon colocataire est parti en colo (je n’ai donc plus personne pour me faire de bons repas, et de meilleur pote à qui raconter mes potins, plus tous les autres avantages à être en colocation), et il fait une chaleur à crever. Alors depuis quelques semaines, j’ai intégré, en tant que résidente, un espace de co-working : Epicentre Factory. Un lieu où il fait bon vivre et travailler, avec pleins de personnes qui sont plus ou moins dans la même situation que moi.

Le coworking est la première solution au sentiment de solitude du Freelance, je vous en parlais d’ailleurs il y a quelques semaines. Et aujourd’hui, j’avais très envie de vous parler de ce mode de travail et de ses avantages.

Du monde, toujours du monde

C’est une des principales raisons de s’installer dans un espace de coworking. Tous les jours, vous rejoignez des personnes qui sont dans la même situation que vous, ou presque. Certains sont des travailleurs indépendants dans une activité en particulier, d’autres font parti d’un collectif, ou installent leur start-up dans les locaux. Bref, de la diversité et de l’entraide ! Un développeur pourra bosser à la même table qu’un avocat, et un expert e-commerce pourra solliciter les services d’un photographe co-worker pour illustrer ses fiches produits.

Certains sont des résidents, d’autres juste de passage pour une durée plus ou moins longue. De quoi tisser des liens professionnels et/ou d’amitié et de développer son réseau.

L’équilibre vie pro / vie perso

C’était ça le plus compliqué ces derniers mois : être à la fois dans mon cocon perso, et travailler. Rester concentrée alors qu’il y a de l’animation à côté de moi, ne pas succomber à l’appel du canapé, avoir une bonne excuse pour ne pas prendre d’appels perso (c’est silence à l’étage chez Epicentre), et surtout : me lever et entamer une routine comme si j’avais un job salarié. Certes je me force à me lever et à être prête à 9h, mais en contre partie, lorsque je rentre à 19h je déconnecte complètement. Une fois de retour à l’appart, mon cerveau n’arrive plus à réfléchir, et après 10h de travail c’est pas plus mal !

Coworking-epicentre

Le bien être au travail

Si j’ai choisi de quitter le salariat définitivement, ce n’était pas pour retrouver des contraintes. Bosser dans un espace de coworking aide à s’imposer des règles pour être productif mais ne supprime absolument pas la liberté du statut d’indépendant. Je peux toujours bosser pieds nus assise en tailleur sur ma chaise, je peux toujours aller boire un café quand ça me chante, je peux aussi bien travailler à mon bureau à l’étage mais aussi dans les gros canapés au rez-de-chaussée (avec un bonus musique en fond), je mange à l’heure que je veux, certains font même des siestes (si je fais ça, je ne me réveille plus donc j’évite j’avoue) et l’été, on s’installe carrément dehors pour profiter de la chaleur et du soleil.

epicentre-factory1

À la carte !

Ce que j’apprécie beaucoup dans ce système, c’est qu’il est sans engagement. Je peux louer mon bureau pour une durée d’un an, un mois ou une journée ! C’est cette flexibilité qui me permet de mieux m’organiser. De même pour les outils mis à disposition des co-workers, tout est à la carte : imprimante, wifi… Le jour ou je n’ai plus besoin ou plus l’envie de bosser dans cet environnement, je peux partir, il n’y a aucun engagement :)

Le sentiment d’appartenance

Cela rejoint un peu mon premier point sur le développement du réseau. Lorsque l’on intègre un espace de coworking sur une longue durée, nous tissons des liens certes, mais il est également possible de participer aux évènements du lieu voire de les co-organiser ! Dans ces conditions, j’ai vraiment la sensation d’appartenir à un groupe et d’être utile.

Tout le monde a quelque chose à apporter et son avis à donner. Il y a ceux qui viennent pour bosser et avancer dans leurs projets professionnels et personnels. Et d’autres qui sont aussi là pour faire connaitre l’espace de co-working, prêts à consacrer du temps pour faire vivre le lieu et donner envie à pleins d’autres indépendants de nous rejoindre :)

Ça vous tente ?

Travailler dans un espace de co-working présente aussi des inconvénients : le prix est parfois élevé dans les grandes villes (ici c’est environ 150 euros par mois), ce sont des bureaux en open-space (on doit changer de pièce pour téléphoner ou chuchoter), et enfin il se peut que l’espace de co-working à proximité de chez vous soit déjà full. Dans ce cas là, il faut attendre qu’une place se libère pour l’intégrer…

En règle générale, je trouve ce principe complètement adapté aux Freelance qui souhaitent passer moins de temps solo dans leur appartement tout en développant leur réseau. Que du bon !

Ils sont prêts

Facebook
Reste connecté(e) sur Facebook !

Youtube
Viens suivre mes aventures sur Instagram !

Twitter
Prends contact sur Twitter !

Youtube
Je partage mes astuces sur YouTube !

11 Commentaires

  • Paulineloucka
    19 juillet 2016 18 h 25 min

    Tu as totalement raison! :)

  • LaRox’Style
    20 juillet 2016 0 h 52 min

    Mise à part les tarifs qui peuvent freiner un peu je trouve l’idée vraiment sympa ! C’est top d’avoir un point de vue sur ces espaces de co-working.

  • leoonor
    20 juillet 2016 13 h 18 min

    Merci beaucoup pour ton article ! Ca fait plusieurs mois que je pense à travailler comme indépendante ou au moins travailler à distance avec les horaires que je veux, et quand j’en parle autour de moi la première réaction c’est toujours « oui mais alors tu resteras cloitrée chez toi à travailler, ça craint un peu non? ». Et ma réponse est toujours la même : « non, tu sais qu’il existe des espaces de coworking? ». Le problème, c’est que peu de personnes sont au courant. Moi-même je n’en sais pas grand-chose, du coup ça m’a fait plaisir de lire ton article ! Bisous

    • Julia
      20 juillet 2016 17 h 17 min

      Héhé c’est chouette !
      Travailler seule chez soi ça va un temps, après on ressent vite le besoin de sortir et de rencontrer de nouvelles têtes.

  • Pomme
    20 juillet 2016 16 h 13 min

    Je connaissais pas du tout ! Je trouve ca super comme concept, mais a paris ca doit couter super cher je pense.

    • Julia
      20 juillet 2016 17 h 16 min

      Je pense qu’effectivement, les prix doivent varier en fonction des villes !

  • Laëtitia CHAUCESSE
    20 juillet 2016 17 h 27 min

    Merci pour ce bel article plein d’énergie sur notre chouette espace de travail !!!

    • Julia
      20 juillet 2016 17 h 41 min

      Merci Laetitia ! :D

  • barbatrucs1
    21 juillet 2016 18 h 01 min

    Merci pour ton article qui nous donne une idée de comment ça se passe en pratique. Je trouve que l’idée est vraiment chouette, j’arriverai jamais à bosser chez moi si un jour je devais être indépendante !

    • Julia
      22 juillet 2016 8 h 47 min

      Merci Julie :D

  • Lucie C.
    21 juillet 2016 18 h 21 min

    Bonne idée ! J’adore !

Laisser un commentaire

Un petit mot là dessus ?