Freelance et TVA : étapes et expériences

Freelance et TVA : étapes et expériences

🧠 Aaaaaah, il était temps n’est-ce pas ? Tu as peut-être suivi de près les aventures de mon passage à la TVA ces derniers mois sur Instagram. Aujourd’hui, il était important pour moi de revenir sur ce que j’ai appris, sur toutes les étapes par lesquelles je suis passée et t’aider à mieux appréhender ou à tout simplement comprendre ce que la TVA change concrètement dans le quotidien d’un(e) Freelance. ⬇

La préparation mentale à la TVA

J’ai commencé l’année ne sachant pas vraiment quel chiffre d’affaires j’allais générer. Comme tous les ans finalement, mon but est toujours : de payer mon loyer, de ne pas me priver et de pouvoir investir dans mon entreprise continuellement. Que je gagne 20k€/an ou 70k€/an. Je n’ai pas (encore ?) d’objectif basé sur un chiffre d’affaires précis. L’essentiel étant de kiffer chaque jour qui passe. C’est donc sans trop me soucier du plafond de TVA de la micro-entreprise que j’avançais, mois après mois 🙂

 

Jusqu’au jour où je me suis rendue compte que la jauge sur mon outil favori Freebe, avançait à une vitesse inquiétante : je me rapprochais de plus en plus de la limite de 33200€ (montant maxi autorisé pour être en franchise de TVA – c’est à dire, sans avoir besoin de s’en soucier). Comme le montre ma capture d’écran issue de mon article dédié à la facturation en Freelance, on voit bien que la petite jauge en bas se remplit petit à petit 😅

Facturation Freelance : les coulisses

J’ai donc commencé à me préparer psychologiquement à devoir passer ce cap pour la première fois dans l’existence de mon entreprise. 😎 = moi en apparence. 😅🤒 = moi réellement. Pour passer sereinement à la TVA, je savais qu’il me fallait 4 choses :

 

✔ créer son compte professionnel sur le site des impôts si ce n’est pas déjà fait
✔ faire enregistrer le mandat B2B à sa banque pour que le prélèvement se fasse sur le compte bancaire dédié à la micro-entreprise
✔ demander son numéro de TVA intracommunautaire
✔ choisir un régime d’imposition (j’ai choisi le réel normal, c’est à dire que je déclare et paie ma TVA tous les mois).

 

ÉTAPE 1 : Prendre contact avec le centre des impôts.

 

Maintenant je n’hésite plus avec les organismes de ce genre : j’écris des mails, j’appelle, je relance, je questionne… parce que c’est trop important pour être négligé. J’ai donc appelé le centre des impôts pour leur raconter ma petite histoire : “Bonjour moi c’est Julia, je suis en micro-entreprise et je vais passer de façon très imminente à la TVA, que dois-je faire ?“. Simple, efficace. Je prends des notes, et j’envoie le mail suivant :

TVA et micro-entreprise

TVA et micro-entreprise

Préparation concrète à la TVA

Ok donc du 11 Avril à fin Mai, j’ai laissé la vie suivre son cours. Mais au moment de faire mes factures envoyées le 1er Juin à mes clients, je savais que je devais les facturer en TTC et non plus en HT.

✔ Car oui, tu es assujetti(e) à TVA dès le premier jour du mois où tu sais que tu vas dépasser les 33200€. C’est pas clair ? Je te donne mon propre exemple. Dans mon cas, en créant mes factures à la fin du mois de Mai, je savais que j’allais dépasser courant Juin (car les paiements de ces factures se font en Juin et j’étais à genre 32 000€ donc pas loin du tout de la limite des 33 200€). J’ai donc été obligée d’éditer des factures non plus en HT, mais en TTC (+20% de TVA).

 

💬 Je pose ça là : attention, la TVA collectée n’est pas un revenu. Il ne faut donc pas la déclarer dans ton chiffre d’affaires (mensuellement ou trimestriellement). On ne déclare que le montant HT.

 

ÉTAPE 2 : Éditer les factures et prévenir les clients.

Fin Mai, j’ai donc du éditer mes factures en supprimant la phrase “franchise de TVA”, remplacée par “numéro de TVA en cours”. Et à veiller à bien facturer 20% de TVA sur chacune des lignes de mes factures. Evidemment, j’ai également précisé cette nouvelle à mes clients :

 

TVA et micro-entreprise

 

Tout s’est très bien passé 🙌 . Tous les clients ont bien pensé à modifier leur virement automatique et donc à payer mes nouvelles factures en TTC. Je n’étais donc plus en PLS du changement et, avec le recul, je me dis que c’était vraiment rien finalement 😂

Passage à la TVA pour ma micro-entreprise

🎉 Nous y sommes, le 3 Juin je reçois le mail de mon contact chez les impôts qui m’envoie des précisions par email. C’était donc vraiment pas si terrible : je reporte mon numéro de TVA sur mes modèles de devis & factures et je me mets des rappels.

Tous les 1er du mois, je déclare mon chiffre d’affaires HT (ça, c’est un classique, tu le fais déjà) MAIS AUSSI désormais la TVA récoltée et dépensée dans le formulaire dédié sur mon compte pro des impôts.

 

Ici c’est assez simple, je prends toutes les factures encaissées au mois de Juin, j’additionne toutes les TVA.
Je prends ensuite toutes les factures de mes achats professionnels, et j’additionne la TVA.
(Liste des achats sur lesquels tu peux récupérer la TVA.)

TVA récoltée – TVA payée = TVA à reverser. 

 

Le petit formulaire en ligne te calcule tout ça tout seul, mais au moins tu comprends le principe.
Tuto détaillé pour déclarer et payer ta TVA.

Tous les 10 du mois, je paie ma TVA (toujours sur l’espace pro du site des impôts).

 

TVA et micro-entreprise

 

Le 1er Juillet je suis donc allée déclarer la TVA récoltée en Juin (ainsi que la TVA payée sur mes achats professionnels), et le 10 Juillet je l’ai payée. Il n’est pas du tout obligatoire de laisser un délai de 10 jours entre la déclaration et le paiement. Ici, c’est un choix purement personnel pour ma propre organisation. Tu peux copier mon organisation, mais l’essentiel est que tu retiennes que tu dois déclarer et payer ta TVA généralement avant le 15 du mois (la TVA de Juin est payée en Juillet, la TVA de Juillet est payée en Août, et ainsi de suite).

 

🌿 Il ne faut pas également oublier d’autoriser le prélèvement de cette TVA sur ton compte en banque. Il y a une procédure précise à suivre que ton centre des impôts pourra te faire parvenir afin que tu puisses être prélevé(e) directement sur le compte bancaire dédié à ta micro-entreprise.

 

🍉 Petit rappel des choses à faire dans l’ordre :
– surveiller l’évolution de ton chiffre d’affaires
– créer ton espace professionnel sur le site des impôts
– prévenir tes clients
– demander ton numéro de TVA (je te conseille d’envoyer un email à ce sujet AVANT de dépasser le plafond)
– ajouter ton numéro de TVA sur tes factures
– faire enregistrer le mandat de prélèvement B2B à ta banque
– te mettre un rappel à une date précise (par exemple tous les 10 du mois) pour aller déclarer & payer ta TVA du mois précédent.

Et toi, tu passes bientôt à la TVA ?

TVA Freelance : les étapes et la marche à suivre

Accéder aux backstages du blog ?

Backstages de ma vie de Freelance ?

Reçois de façon hebdomadaire les backstages de ma vie en Freelance : partage d'expérience, transparence, contenus exclusifs, et bonne humeur sont au rendez-vous !

Respect et transparence. Pas de spam. Powered by ConvertKit

Facebook
Reste connecté(e) sur Facebook !

Youtube
Viens suivre mes aventures sur Instagram !

Twitter
Prends contact sur Twitter !

Youtube
Je partage mes astuces sur YouTube !

2 COMMENTAIRES
  • Jessie Chartier
    27 septembre 2019

    Vraiment merci pour cet article ! Je viens de vérifier et devrait dépasser le seuil avant la fin de l’année, alors tes conseils sont précieux ! Ton article tombe à pic ;)

Un petit mot là dessus ?