J'ai toujours de l'avance sur mes contenus : pourquoi ?

J’ai toujours de l’avance sur mes contenus : pourquoi ?

Dernièrement, on me pose énoooormément de questions sur ma productivité, et plus précisément sur comment je faisais pour avoir toujours de l’avance sur ma production de contenus. Que ce soit pour le blog sur lequel tu te trouves ou pour mes missions en social media management. Je t’expliquerai “comment” très bientôt, car je veux déjà t’expliquer pourquoi 🤔Pourquoi produire des articles de blog, des posts Facebook & Instagram pour mes clients, des workbooks, des stratégies, … en avance ! Il y a 5 principales raisons… ⬇

Pour ne jamais être dans un état d’urgence

Dans la mesure du possible, je prends de l’avance pour tout : stratégie à moyen terme, billets de blog, plans de contenus pour les réseaux sociaux, campagnes de publicités, newsletters, produits digitaux… J’avoue, je suis beaucoup moins rigoureuse dans ma vie personnelle (genre je fais des courses quand mon frigo est simili-Sahara, par exemple 😅).

 

Depuis toute petite, j’ai TOUJOURS détesté qu’on me presse pour faire les choses. Je détestais quand ma mère disait “il ne te reste que 3 jours pour faire ça”, et je déteste toujours autant qu’un client me dise “c’est pour dans 3 jours” pour un plan de contenus de 60 posts par exemple 😄. Et c’est pas tant pour moi, c’est plutôt pour eux ! Lorsque je suis dans l’urgence, je fais des conneries. Et je ne pense pas être la seule. Sous pression, on est moins concentrés, moins pertinent dans notre réflexion, moins rigoureux… bref, l’urgence nous fait baisser la garde à tout point de vue.

 

💡Alors pour éviter les multiples erreurs et m’éviter du stress inutile : je prends de l’avance.

Pour prendre le temps de savourer chaque étape

Lorsqu’il m’est arrivé de faire les choses au dernier moment, ou en retard, il y a un sentiment un peu dérangeant qui s’est manifesté : je ne prenais aucun plaisir à faire ce que je faisais. Je faisais les choses parce qu’elles devaient être faites, mais pas parce que j’en avais envie ou parce que j’aimais ça. C’est un peu con de ne pas aimer élaborer des stratégies social media quand c’est ton job nan ? 🙈

 

Prendre de l’avance dans la rédaction de mes contenus ou la réalisation de mes tâches, c’est donc à la fois ne pas faire d’erreurs, mais c’est aussi pouvoir prendre le temps de les faire à mon rythme et les apprécier pleinement. Par exemple, lorsque je réalise une campagne de publicité Facebook, j’aime passer du temps en amont à étudier ce que fais la concurrence, à observer des détails techniques, à me perdre un peu sur internet pour clarifier quelque chose qui me semble flou.

 

💡Si je ne prenais pas de l’avance, je n’aurais certainement pas le temps de faire tout ça et de prendre auuutant mon temps ! 😣J’aime beaucoup trop mon job pour le bâcler ou pour survoler certains aspects.

Pour avoir le temps de changer d’avis

Je t’en parlais dans une récente newsletter backstage : un de mes défaut est d’être inconstante. Je change d’avis sans arrêt. Genre je rédige un billet de blog que je trouve génial le lundi. Et le mercredi matin, je le mets à la corbeille. Voilà, Julia la tarée, enchantée 😎Ça m’arrive aussi dans ma vie perso, mais ça a moins d’impact en terme “perte de temps” que dans ma vie professionnelle. Si j’annule une soirée au dernier moment parce que je n’ai plus envie, ça me fait pas perdre de temps. Par contre, si je jette à la poubelle un article qui m’a pris 3h, je vais pas re-gagner ces 3 heures le lendemain 😅(à mon plus grand désespoir, évidemment).

 

Prendre de l’avance dans mes actions me permet donc de changer d’avis sans encombre. Je vais reprendre l’exemple de l’article de blog. Imaginons que je l’écrive le 1er Octobre mais qu’il est prévu en publication que le 1er Novembre (j’ai généralement 1 mois d’avance sur les contenus du blog) : si j’ai envie de le jeter à la poubelle le 15 Octobre je peux, j’aurais encore 2 semaines pour en écrire un nouveau et le remplacer 😉

 

J’ai le temps de me planter, j’ai le temps de changer d’avis, j’ai le temps de dormir sur mes idées, j’ai le temps de réfléchir. Et c’est tellement sécurisant ! 🙏

Pour être stratège

Ça c’est un point un peu plus abstrait, mais pourtant terriblement important. Lorsque j’ai commencé à te parler de ma vie de Freelance sur ce blog (en 2015, ça commence à faire long hein ?! 😂), j’avais une vision d’environ 2 semaines. Mon futur se résumais à 15 jours. Et c’est normal au départ ! Mais depuis, de l’eau à coulé sous les ponts, et j’ai appris à m’organiser et à avoir une vision à moyen/long terme. Level up ! 💪

 

Aujourd’hui, j’ai 3 à 6 mois de visibilité : à la fois sur mes revenus, mais aussi sur ce que je veux créer, ou sur toutes les actions que je veux mettre en oeuvre. Prendre de l’avance dans ma vie professionnelle me permet d’imaginer de grandes choses et d’avoir le temps de les mener à bien (par exemple, lorsque j’ai voulu lancer Pinterest Secret Sauce, nous étions en Février 2018, elle a été mise en ligne fin Août 2018). Nous sommes en Novembre 2018, ce qu’il va se passer sur le blog en Janvier 2019 est déjà planifié. Je pense désormais à ce qu’il va se passer en Avril.

 

Si je peux me permettre d’avoir une vision à si long terme, c’est parce que les actions du quotidien sont déjà prévues, planifiées, validées. Si je n’avais pas d’avance, si je devais penser à ce que je dois publier demain, je ne risquerai pas de réfléchir à ce que je vais publier en Avril 2019. Tu me suis ? 😅😊

Pour anticiper les imprévus

Point méga-important à mes yeux. Il nous arrive tous des merdes, souvent (pour ne pas dire tout le temps, à différents niveaux de gravité). Prenons un exemple un peu violent mais terriblement parlant : lorsque mon papa est décédé en Décembre 2016, j’avais mon business en social media management + le blog sur lequel tu te trouves. C’est à dire exactement la même configuration, avec un chouia moins de travail en social media qu’aujourd’hui. Mais sinon c’était pareil.

 

Est-ce que j’avais la tête à publier sur le blog ? Certainement pas.
Est-ce que j’avais la tête à m’occuper de mes clients en social media management ? Encore moins.
C’était le cadet de mes soucis.

 

Grâce à l’avance que j’avais pris, j’ai pu lâcher prise et ne plus penser à mon business pendant plusieurs semaines : tout était déjà sous contrôle. Tout était déjà planifié et prévu. Mais attention, il peut y avoir des imprévus bien plus légers que le décès d’un proche, simplement une rupture, une grippe ou une grosse fatigue peuvent être traités de la même manière.

 

Prendre de l’avance te permettra d’être off pendant plusieurs jours sans culpabiliser, sans stresser et surtout sans incidence sur ton travail 😊

Toi aussi t’es du genre à prendre de l’avance ?

J'ai toujours de l'avance dans mes contenus : pourquoi ?

Accéder aux backstages du blog ?

Backstages de ma vie de Freelance 🌩

Reçois de façon hebdomadaire les backstages de ma vie en Freelance : partage d'expérience, transparence, contenus exclusifs, et bonne humeur sont au rendez-vous !

Respect et transparence. Pas de spam. Powered by ConvertKit

Facebook
Reste connecté(e) sur Facebook !

Youtube
Viens suivre mes aventures sur Instagram !

Twitter
Prends contact sur Twitter !

Youtube
Je partage mes astuces sur YouTube !

11 COMMENTAIRES
  • ornellastro
    12 novembre 2018

    Etonnamment, j’arrive maintenant à avoir entre 1 et 3 articles d’avance. Avant, c’était impossible. J’essaie d’être aussi organisée pour le reste, mais ça prend du temps. Sinon,; je voulais te dire un truc. Depuis que j’ai re-pensé les tableaux selon ta méthode sur Pinterest, je gagne des milliers de visiteurs uniques et engagés tous les jours ! Je n’avais jamais dépassé 87 000 visiteurs uniques et là, tous les matins ça grimpe et j’en suis à 120 000. Je sais qu’il faut que je génère maintenant beaucoup plus d’épingles de mon cru, mais c’est très motivant. Merci beaucoup ! ^^

  • Lola Piquet
    13 novembre 2018

    Je ne suis pas blogueuse mais ton article me parle à fond !

    Moi c’est tout le contraire, je procrastine à fond, je fais tout à la dernière minute, quitte à ne pas dormir ! j’ai jamais eu de graves conséquences, si c’était bien, je me suis dit “ahaha j’suis trop forte” et si c’était nul, je me disais “ah bah c’est normal je l’ai bâclé”. Cependant JE DETESTE ETRE COMME CA.

    Je prends toujours mes billets à la dernière minute, je ne planifie rien. Depuis 3 semaines, je planifie mes repas, et j’ai fait un planning pour les lessives… mais c’est fouuuuu ! ça m’a beaucoup fait du bien d’avoir un planning, et d’anticiper, mais je n’arrive pas à le faire pour la vie pro !!!!

    COMMENT FONT LES GENS POUR PREVOIR LEURS VACANCES EN AVANCE ET PAS UNE SEMAINE EN AVANCE ? (car moi, je check la météo une semaine en avance pour savoir où partir…) BREF….. merci pour cet article car ça donne une vision des choses que je n’ai jamais eue !

  • Estelle
    15 novembre 2018

    Hello,
    Comme je t’admire. Je fais presque tout au dernier moment, suivant mes humeurs, mes envies et mon temps de dispo. J’aimerais avoir cette organisation.
    Merci à toi pour le partage.
    Bises

  • Amélie
    20 novembre 2018

    Dans mon cas, essayer d’avoir de l’avance c’est plutôt contre-productif. en fait je suis procrastinatrice dans l’âme (mais je le vis sans culpabilité, c’est juste une facette de ma personnalité. D’ailleurs c’est pas un hasard si la procrastination c’est un peu ma spécialité dans mon métier de conseil en organisation)
    Si je tente de prendre trop d’avance… Ben j’avance pas :) Tu peux être sûre que le fameux article rédigé un mois à l’avance je vais mettre dix heures à le pondre au lieu de 3 …
    Pour autant j’aime pas faire les choses à la dernière minute parce que comme tu l’évoques, j’aime bien avoir une marge d’erreur pour changer d’avis ou faire face à un imprévu. Du coup à force d’expérience j’ai remarqué qu’il y a une sorte de “safe zone” dans laquelle je me sens bien qui n’est ni trop tôt m’empêcher d’être productive , ni trop tard pour que je sentes la paniques arriver, et ça se situe entre 10 et 3 jours d’anticipation en gros selon la tache.
    Par contre tout est planifié 6 mois à l’avance, du coup je sais exactement ou je vais.

  • La plume rose
    9 décembre 2018

    Je n’ai pas encore réussi à prendre réellement de l’avance, dans mon idéal il faudrait que je mette en place un planning éditorial et que quand j’ai le temps prévoir plusieurs articles :). Je sais que j’en suis capable ! Il faut juste que je me bouge les fesses ^^

Un petit mot là dessus ?