Vie de Freelance : 10 signes qui prouvent que tu vas dans le bon sens

Vie de Freelance : 10 signes que tu vas dans le bon sens

De par nos nombreux échanges en messages privés sur Instagram ou simplement dans les emails que je reçois, je constate que beaucoup ne savent pas s’ils sont “au bon endroit”, s’ils font “ce qu’il faut” pour être “un bon Freelance”. Comme je l’expliquais dans mon récent billet sur mon parcours de presque 7 ans d’auto-entrepreneuriat, c’est un mélange de : non-confiance en soi, syndrome de l’imposteur, peur de l’inconnu, et d’une comparaison constante avec d’autres (généralement qui, en apparence, réussissent “mieux”).

 

Aujourd’hui, je voudrais te donner des preuves que TOUT-VA-BIEN. Si tu réponds à chacune de ces affirmations par “oui, c’est tout à fait moi”, alors sache que tu es au bon endroit, au bon moment et que véritablement : ça va 🙂. Dans le cas contraire, si tu ne te reconnais pas dans ces affirmations, je t’invite à lire les solutions qui s’offrent à toi pour être aligné(e) avec toi-même et avec ton entreprise. C’est partiiii ! ⬇

Tu es passionné(e)

Si tu as le feu en toi, si tu crées quelque chose (j’entends par là une entreprise, ou des produits par exemple) qui correspond à tes valeurs, qui correspond à ta personnalité, alors tu vas forcément être inspiré(e) quotidiennement ! Cette passion te porte, et c’est signe que tout va pour le mieux, puisque tu kiffes ! 😍

 

Tu ne te reconnais pas ? Il est alors essentiel que tu prennes du recul, et que tu te questionnes sur ce que tu aimes vraiment. Que tu complètes les phrases suivantes : “Pour ne pas voir les journées passer, il faudrait que je fasse…” ou encore “En quoi ma passion peut-elle aider d’autres personnes à mieux vivre leur vie ?”

Tu n’abandonnes pas

90% des gens abandonnent à la moindre difficulté. Et oui, il est plus facile d’abandonner que de faire face à des challenges, à des problèmes ou à des situations inattendues. Si tu fais partie des 10% restants, si tu fais partie de ceux qui s’accrochent à leurs objectifs, alors tu es clairement sur la bonne voie. “On n’a rien sans rien”, ça se résume à ça. Alors continue de t’accrocher, n’abandonne pas, et tu verras de la lumière au bout du tunnel, promis !

 

Tu ne te reconnais pas dans ces 10% restants ? C’est peut-être que ton “pourquoi” n’est pas assez fort pour te permettre de surmonter toutes les problématiques qui se présentent à toi. Là aussi, prends un maaaaximum de recul, et demande-toi : “Quelle serait la solution idéale pour m’aider à surmonter ces obstacles ?” (ça peut être une formation, un accompagnement, ou parfois simplement des vacances !).

Tu as une entreprise simple

Je veux dire par là : tu as un modèle économique simple. Tu peux expliquer ton activité en une phrase si besoin, tu as des produits simples, tu as une communication simple (basée sur la transparence, on ne le répètera jamais assez), bref ton business est épuré. Si c’est le cas, tu es sur la bonne voie pour voir plus loin, pour développer ton entreprise et la faire prospérer. Si tout ou partie de ton business est de base compliqué, alors tu imagines bien que la suite des évènements (lancement d’un nouveau produit, déploiement sur les réseaux sociaux…etc) va être encore plus compliqué. Sim-pli-ci-té.

 

Tu ne te reconnais pas dans ce schéma ? Si tu es dans un modèle économique compliqué (par exemple 27381 cibles différentes, 10 services à promouvoir en continu pour qu’ils se vendent…), il est essentiel de repasser par l’étape “concevoir son offre”. Elle doit être simple à comprendre pour ton client idéal, simple à expliquer à l’oral, et simple dans son déroulement. Plus ton offre est complexe, plus il est difficile de la promouvoir et donc de la vendre.

Tu adores ta vie de Freelance et/ou d’entrepreneur(e)

Alors là, c’est super large ! Tu peux kiffer ta vie de Freelance de beaucoup de manières différentes, et je t’invite à te poser la question suivante : “Pourquoi j’aime mon quotidien de Freelance ?”. Réponses possibles en vrac : pour te lever quand tu le souhaites, pour choisir tes clients, pour choisir tes missions, pour te libérer du temps pour te former/prendre un bain/profiter de tes enfants/lire/dormir, pour faire des rencontres, pour te lancer des défis… etc, etc. 🙂 Si toi aussi tu peux faire une super liste de trucs que tu kiffes, alors tout-va-bien !

 

Tu ne parviens pas à savoir ce qui te fait kiffer ? Tu vois peut-être plus d’inconvénients que d’avantages à être Freelance, et c’est ok ! Tout le monde n’est pas fait pour cette vie professionnelle. Certains ont besoin d’un cadre, de missions précises, d’un enchaînement de tâches à suivre sans savoir forcément se “driver” soi-même. Prends du recul, et pose-toi la question suivante : “Est-ce que je me vois travailler encore 3 ans de cette manière ?” (avec tous les avantages et, surtout, tous les inconvénients de cette vie pro). Quoiqu’il arrive, la micro-entreprise est la forme juridique la plus simple pour se lancer en toute sérénité.

Tu aimes tes clients

Quels que soient ton job et ta spécialisation : tu dois aimer tes clients pour avancer. Je prends mon exemple : si je n’aimais pas aider celles et ceux qui souhaitent développer leur entreprise… Comment pourrais-je te proposer des billets de blog qui te parlent ? Comment pourrais-je te proposer des produits qui soient adaptés à tes besoins ? Difficile ! Alors attention, il peut arriver que l’on change, que nos goûts évoluent, que l’on ne se retrouve plus dans ce que l’on vend, que l’on n’aime plus la cible de nos produits. Dans ce cas là, il faut savoir se remettre en question et repartir de zéro. Si tu aimes tes clients, si tu aimes tes prospects, si tu aimes ta cible : alors garde le cap, tu es sur la bonne voie ! ⚡

 

Tu n’aimes pas/plus tes clients actuels ? Il n’y a pas de mauvaise réponse ici. Il est tout à fait envisageable de pivoter son business et de s’adresser à une autre cible, à une nouvelle audience, à un moment donné. Notre parcours n’est absolument pas figé (heureusement !), et je t’invite à profiter de cette liberté pour aller vers les clients/les prospects qui t’apportent du bonheur chaque jour. C’est ce qui donne la force de surmonter les obstacles et ce qui donne le sourire quotidiennement ! 🙂

Quand tu prends du recul, tu vois les progrès

C’est plutôt évident. Si tu prends du recul, par exemple sur 6 mois, et que tu vois que tu as atteint ou même dépassé tes objectifs : c’est que ça roule pour toi ! C’est SUPER important de prendre de la hauteur, de sortir de son corps 3 minutes et de contempler le travail que l’on a abattu, d’en analyser les résultats et d’en tirer les bonnes conclusions. Et il est encore plus important de savoir se féliciter (ça peut aller d’un café à une bouteille de champagne hein) lorsqu’on a travaillé dur et que son travail paie ! Si tu es dans ce cas là, félicitations, maintenant : next step ! 😉

 

Tu ne vois aucun progrès depuis que tu as débuté ? Si tu as ouvert ton entreprise (que ce soit une micro ou n’importe quelle autre forme juridique) il y a 3 semaines… évidemment ! Mais généralement nous sommes capables, dès 3 mois, d’observer des progrès. Que ce soit dans ta visibilité sur la toile, dans ton professionnalisme, l’évolution de la confiance en toi, ou encore dans ton efficacité et ta productivité au quotidien. Il y a FORCÉMENT une métrique qui a évolué dans le bon sens et pour laquelle tu peux te féliciter 🙌.

 

Si vraiment tu ne vois rien de semblable à mes quelques exemples, alors peut-être que tu ne parviens pas à prendre suffisamment de recul. Il faut impérativement que tu t’entraines, car tu vas en avoir besoin pour les prochaines années ! (pour encaisser les coups durs, pour apprécier pleinement les bonnes nouvelles ou simplement pour garder le cap).

Tu as trouvé un équilibre pro & perso

Là aussi, grosse preuve que tout va bien. Ça a été l’anarchie de mon côté pendant des années, et quel soulagement (mental notamment) de se rendre compte que… pfiou, tout est plus ou moins équilibré dans ce bordel qu’est notre petite vie ! L’équilibre vie pro/vie perso est un combat quotidien lorsque l’on est Freelance, je ne vous le cacherai jamais. Par contre, lorsqu’on y parvient juste un peu, c’est que quelque part, on a trouvé notre place et on s’y sent bien. Il n’y a plus qu’à profiter de cet équilibre pour imaginer d’autres projets, se projeter un peu plus loin, et développer son entreprise.

 

Tu n’as pas encore trouvé cet équilibre ? Sache tout d’abord que c’est loin d’être dramatique… si tu le prends au sérieux. Crois-en mon expérience : être trop focus sur le travail en oubliant de vivre toute la partie “personnelle” de sa vie, c’est passer à côté de moments précieux. Que ce soit en amitié, en amour, ou en famille. Il est très important pour ta santé mentale de consacrer du temps à tout ce qui ne concerne pas le travail. Si ça peut te rassurer, commence tout doucement au départ (par exemple arrête de travailler les dimanches, puis, arrête de travailler les weekends, puis arrête de travailler après 18h). Mais ne t’oublie pas ! 🙏

Tu es soutenu(e)

Je vous parlais il y a quelques mois de l’importance de notre entourage lorsque l’on est Freelance. Notre famille, nos amis, notre copain/copine, notre animal de compagnie (parfois il vaut mieux gueuler après son chat qu’après son mec hein), nos collaborateurs (autres Freelance par exemple), ou encore notre business bestie sont indispensables à notre bien-être professionnel. Ils doivent comprendre ta situation, ils doivent te soutenir, être là dans les bons comme dans les mauvais moments.

 

Tu ne te sens pas suffisamment soutenu(e) dans ton quotidien d’indépendant ? N’hésite pas à rejoindre mon groupe Facebook privé (le code d’accès est donné dans chacune de mes newsletters Backstage – inscriptions en bas de ce billet). Nous sommes + de 300 Freelances & entrepreneurs bienveillants et (très) drôles, toujours présents pour remonter le moral des troupes 🙌. Les relations virtuelles ne remplaceront jamais les relations IRL (in real life), mais elles peuvent être très précieuses pour vider son sac ou simplement demander conseil quand on en a besoin. 🙂

Tu apprends tous les jours

Lorsque tu iras te coucher ce soir, tu te poseras la question suivante : est-ce que j’ai appris quelque chose de nouveau aujourd’hui ? (ça peut être la maîtrise d’un nouveau logiciel, ou apprendre à construire une pergola qui ne se cassera pas la gueule au moindre coup de vent, ou d’apprendre le CSS pour personnaliser ton site web…). D’ailleurs, tu peux te poser cette question tous les soirs. Si la réponse est oui à chaque fois, alors tu es sur la bonne voie. Apprendre c’est la base en Freelance, c’est avoir l’œil bien ouvert, c’est rester à l’affût des nouveautés de ton secteur ou tout simplement garder ton cerveau en forme. C’est une des choses que tu peux faire à tout moment de la journée, qui stimule ta réflexion et qui te valorise.

 

Tu n’apprends rien au quotidien ? Ou alors tu ne prends pas le temps d’apprendre de nouvelles notions dans ta vie pro ? C’est simplement une question de volonté. Comme je te l’explique dans mon booster psycho au service du concret, si tu ne fais rien, c’est que tu t’en fous. Et si ça t’est égal d’apprendre ou non de nouvelles choses dans ta vie professionnelle, alors je ne peux plus rien pour toi. 😅

Tu parviens à te projeter 

J’ai eu longtemps du mal à imaginer mon avenir. Pendant des années et des années, le long terme équivalait à 3 semaines plus tard. Aujourd’hui, je suis contente d’être capable de me projeter à +1 voir +2 ans (avec une SAS, c’est mieux tu me diras ! 😅). Lorsque tu arrives à savoir où tu veux être dans plusieurs mois ou dans plusieurs années, c’est révélateur d’une chose super importante : c’est que tu te sens actuellement à ta place. Et ça… c’est déjà un accomplissement 🙏. En route pour le futur ! 🚀

 

Ton futur est hyper flou ? C’est loin d’être dramatique. Se fixer des objectifs est très important, même des tout petits. Avec le temps et l’entrainement, tu verras que tu parviendras à te fixer des objectifs à long voire très long terme. C’est à ce moment-là que tu vas réaliser que oui, tu parviens à te projeter dans le futur. Que tu fais des projets ambitieux. Que tu te sens bien avec la notion de : “l’année prochaine je ferais ça” (et tu le feras vraiment !!). De l’entrainement, de la détermination, et de la patience. 🙂

Alors, t’es sur la bonne voie ? :)

Vie de Freelance : 10 signes qui prouvent que tout va bien

Accéder aux backstages du blog ?

Backstages de ma vie de Freelance ?

Reçois de façon hebdomadaire les backstages de ma vie en Freelance : partage d'expérience, transparence, contenus exclusifs, et bonne humeur sont au rendez-vous !

Respect et transparence. Pas de spam. Powered by ConvertKit

Facebook
Reste connecté(e) sur Facebook !

Youtube
Viens suivre mes aventures sur Instagram !

Twitter
Prends contact sur Twitter !

Youtube
Je partage mes astuces sur YouTube !

4 COMMENTAIRES
  • xuancalen
    17 décembre 2019

    Merci pour cet article ! Ca fait du bien et perso, ça me rassure :) Plusieurs points validés et de la motivation pour améliorer les 2-3 restants

  • Natacha
    17 décembre 2019

    Bonjour,
    ça fait du bien de lire des choses comme-ça.
    Pour la part, j’ai répondu 8 fois oui sur 10 ;)

    Je crois que j’a encore du travail :D

    Merci Julia.

    A bientôt.

  • MyLovellyDolls
    17 décembre 2019

    Bonsoir Julia ! Vraiment, tu décris parfaitement tout ce que l’on traverse quand on travaille “de chez soi”, que l’on est à son compte. Et je confirme qu’il est hyper important de savoir prendre du recul, afin de pouvoir avancer et constater tous nos progrès. Merci beaucoup pour cet article très intéressant qui aide à relativiser et donne les clés pour bien avancer. Bisous et bonne soirée Julia :) Nathalie

  • La plume rose
    29 décembre 2019

    Oui, je trouve que je suis sur la bonne voie :) merci pour ce bel article rempli de conseils vraiment pertinents, c’est toujours un plaisir de te lire au quotidien

Un petit mot là dessus ?