4 astuces pour (re)prendre confiance en soi et en son business (Billet Invité)

4 astuces pour (re)prendre confiance en soi et en son business (Billet Invité)

Aujourd’hui, je laisse la parole à Leïla, future coach (d’amour) en développement personnel sur Amicalement Folle.

 

Le premier véritable challenge que l’on rencontre quand on souhaite lancer son activité c’est de se sentir légitime à le faire et donc d’avoir suffisamment confiance en soi pour oser se lancer. On se pose déjà ces questions quand on veut créer un blog sur lequel partager des choses gratuitement alors quand il s’agit de demander des sous en retour, la légitimé baisse de moitié…

On cherche alors à « gagner en confiance en soi » et souvent ce qu’on trouve c’est des conseils du types « devient un expert dans ton domaine » ou « trouve 5 qualités sur toi » mais dans tout ça que fait-on de notre merveilleuse humanité parfaitement imparfaite qui fait que nous sommes des êtres uniques et donc magnifiques ?

 

D’abord reconsidérons la définition de la confiance en soi : Pour moi c’est accepter d’abord qu’il n’y a aucune garantie de ce qui va arriver, aucune certitude d’assurer, aucune chance même d’y arriver parfaitement et sereinement. Voila ça c’est dit. Donc maintenant on respire un grand coup, on se déculpabilise et on lâche prise. Et deuxièmement, c’est là que ça devient intéressant, avoir confiance en soi c’est prendre conscience que quoi qu’il arrive, on fera toujours de notre mieux, que l’on saura toujours faire face aux événements grâce à toutes les ressources que nous avons en nous, même si nous ne les connaissons pas encore toutes. Avoir confiance en soi finalement ce n’est pas savoir à chaque fois comment faire face aux évènements mais c’est juste savoir que l’on en est capable. Après la vie se charge de nous apprendre à découvrir comment ;)

 

Pour entretenir cette confiance en mes capacités et donc me sentir légitime dans tout ce que je fais et surtout dans mon projet de future Freelance, voici mes 5 règles d’or :

Être authentique dans le bon comme dans le moins bon

Nous ne faisons véritablement confiance qu’à ceux qui sont eux-mêmes, qualités et défauts confondus. C’est encore plus vrai quand il s’agit d’argent et c’est normal l’argent est une énergie incroyable que l’on souhaite investir dans des choses vraies et merveilleuses, on ne veut donc pas le donner à n’importe qui ! Et tu n’as sans doute pas envie de te le voir confier en sachant au fond de toi que tu ne le mérite pas. Les gens veulent qu’on leur dise ce qu’ils veulent entendre, mais ils veulent surtout l’entendre des gens qui le pensent vraiment. Tu me suis ? Donc peu importe le message que tu fais passer, sois toi même, et tu attireras les clients qui te correspondent à toi et toi seul.

 

Mais comment oser être soi même, sans peur d’être jugé sur ses faiblesses, limites, défauts ou tout autre aspects que tu n’aimes pas (encore) chez toi ?

 

Nous vivons dans un monde de polarité : chaque chose pour exister doit avoir son contraire qui existe aussi. Pour qu’il y ai de la joie il faut qu’il y ai de la tristesse, pour être sympa, il faut savoir ce qu’est être méchant, pour que le feu brûle, l’eau doit mouiller (ok ça ça n’a rien à voir). Donc pour que tes qualités rayonnent, tu dois reconnaitre et savourer aussi tes pires défauts. Et si parfois tu te dis que tu sais même pas vraiment ce que sont tes qualités et tes défauts, garde en tête que pour être toi même tu dois d’abord expérimenter ce que tu n’es pas. Bonne nouvelle donc car quoi que tu fasses tu ne peux par définition qu’évoluer ! ;)

Allez un dernier tips pour t’aider à vraiment être authentique dans tout ce que tu fais : l’intention. Mets de l’intention dans tout ce que tu fais. Peu importe ce que tu fais. Et donc arrête de faire les choses derrières lesquelles tu ne mets aucune intention sincère. On te dit que faire tel ou tel truc est essentiel pour ton business ? Si dans tes tripes tu sens que tu n’as pas envie de le faire et que tu le fais quand même ton action sera vide d’intention et ça ne marchera pas. Au contraire on te dit que faire tel truc va rien t’apporter (c’est peut-être vrai pour cette personne), et bien si ton corps te dit que t’as quand même envie de le faire et bien ton action sera full d’intention et c’est ça qui amènera à toi des résultats. :)

Fais de tes peurs tes meilleures alliées

Quand tu lances un business tu te dis souvent que tu vas devoir dépasser tes peurs, t’en défaire, les affronter, les laisser derrière toi, les supprimer, les anéantir, leur buter la gueule quoi !

 

Là aussi ça mérite quelques éclaircissements. La peur est une émotion naturelle dont nous avons besoin pour survivre. Sinon nos ancêtres les hommes grognons n’auraient jamais fuit devant ce mammouth de 6 tonnes et l’espèce humaine aurait fini écrabouillée en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! En 2017 la différence c’est que nous avons un tas de peurs qui ne sont pas vraiment légitimes. Ça veut dire quoi concrètement ? Que face à certaines situations nous nous branchons à nos émotions primaires (colère, tristesse, peur) alors que la situation en question n’est pas un réel danger. Nous générons alors un stress qui envoi dans notre corps des hormones destinées à nous donner la force de fuir ou de nous battre. Comme en général la situation ne nécessite pas vraiment de faire ni l’un ni l’autre (partir en courant devant un email ne servira pas à grand chose…), nous n’évacuons pas ces hormones de stress ce qui a créé ce phénomène moderne : le stress chronique. On ne sait donc plus distinguer un vrai danger d’une situation inconfortable et on réagit face à elle de manière inadaptée (procrastination, auto-sabotage, syndrome de l’imposteur, BONJOUR).

Tout ça pour dire qu’il est évident que nous ne devons pas nous défaire de notre système de peur qui est le garant de notre survie en cas de besoin, mais nous devons simplement reconsidérer toutes nos peurs « secondaires » (peur du regard des autres, peur de réussir, peur d’échouer etc) comme des « fausses peurs » qui ne sont pas dangereuses mais au contraire porteuses de précieuses informations sur nous. En effet elles sont des conséquences de notre histoire, de nos expériences et donc en les regardant de plus près peuvent nous permettre d’en découvrir plus sur nous même et ainsi de faire les bons choix.

 

Comment faire de tes peurs tes nouvelles copines ? Prend conscience de leur caractère inoffensif, regarde-les droit dans les yeux et accepte qu’elles font parties de toi, accueille les pour prendre un café et écoute ce qu’elles ont à te dire ;)

 

Quand tu cesses d’agir en te branchant uniquement sur tes peurs tu te branches naturellement sur un autre canal : celui de l’intuition. Tu t’autorises petit à petit à ressentir de nouveaux des envies, des rêves et à prendre des décisions en fonction d’elles. Enjoy my friend.

Embrasse l’échec, c’est bien mieux que de coucher avec la réussite

Je lève un mystère sur ma vie, oui je suis poétesse à mes heures perdues.

 

Tu te doutes cependant que je ne suis pas en train de te dire que tu dois veiller à toujours faire de la merde dans ton business ! Même si la recherche d’autodestruction est une idée pour laquelle j’arrive à trouver une certaine admiration et donc une certaine preuve de réussite… mais j’arrête de t’embêter avec mes réflexions de meuf perchée et je les garde pour ma prochaine dissertation de philo !

 

Ce qui se cache derrière cette métaphore c’est mon envie de te montrer que la quête de résultat est un puissant réducteur du potentiel que tu as en toi pour la simple et bonne raison qu’elle va tout faire pour t’éloigner des échecs. Hors ne pas se tromper, ne pas échouer, ne pas rencontrer d’obstacle, ne pas connaitre tes limites, c’est le meilleur moyen de t’empêcher d’avancer. Comme je te disais plus haut, nous avons besoin d’expérimenter émotionnellement le mal et ce que nous ne voulons pas pour être bien et découvrir ce que nous voulons vraiment. Comme l’enfant qui tombe et se fait mal, il imprime dans sa chaire que se mettre en déséquilibre de telle manière ne lui permet pas d’avancer. Il a donc appris quelque chose et peut lors de sa prochaine tentative, se mettre en déséquilibre et ajuster. Et c’est ainsi qu’il finit pas marcher en parfait équilibre (et à courir partout H24 au grand damne de ses parents).

 

Tu as envie de faire quelque chose mais tu penses que ça va être catastrophique ? Parfait ça signifie que tu es sur la bonne voie car si ça marche ça te prouve que tu ne peux jamais prévoir ce qui va arriver et si ça marche pas et bien tu auras appris quelque chose de nouveau. Et si ça ne marche pas et que tu as la sensation de ne rien avoir appris, c’est simplement que ce n’est pas ce que tu veux et donc en faisant ce choix tu en as appris plus sur toi. Bref tu vois que dans chaque situation tu apprends toujours quelque chose et que même en reculant tu avances :)

 

Comment ne plus ressentir cette peur de l’échec qui t’immobilise sur place ? Amuse-toi bébé ! Veille à te faire plaisir, à te récompenser, à faire les choses avec envie. Quand t’es dans la joie et que tu rigoles, tu as l’impression d’avoir déjà tout gagné.

Oublie tout ce que je viens de te dire et trouve tes propre règles

On croit souvent que les gens réussissent car ils ont appliqué une méthode particulière. La vérité c’est qu’il n’y a aucune règle à suivre et ce pour une raison simple : la vie n’est pas une checklist. Chaque expérience à sa place et comporte en elle un trésor te permettant d’évoluer. Inspire toi des histoires des autres pour nourrir ton envie de toi aussi trouver ce qui fonctionne pour toi.

 

Vie les choses tout simplement, accepte ce qui t’arrive, accueille ce qui se passe et découvre ce qu’il y a de précieux en chaque chose. Si tu as été choisi pour vivre cette expérience terrestre c’est que tu as ta place quoi qu’il arrive et que tu as autant de valeur que n’importe qui d’autre. La société et ses pressions sont simplement là pour nous permettre d’expérimenter pleins de choses différentes (et souvent horribles..) afin de choisir par la suite ce que l’on veut vraiment incarner… ;)

 

Aller assez bossé pour aujourd’hui, va vivre ta vie ! Que ça signifie pour toi manger du brie dans une bon bain chaud, lire un livre en commençant par le dernier chapitre, te balader tout nu dans ton salon, discuter de l’origine de la vie avec ton poisson rouge, aller voir une exposition de théières, faire l’amour avec une table basse…

Moi ça serait manger des chips au vinaigre devant une série, en pyjama, un lundi midi ! 

Et toi ?

Accéder aux backstages du blog ?

4 astuces pour (re)prendre confiance en soi et en son business (Billet Invité)

Facebook
Reste connecté(e) sur Facebook !

Youtube
Viens suivre mes aventures sur Instagram !

Twitter
Prends contact sur Twitter !

Youtube
Je partage mes astuces sur YouTube !

6 COMMENTS
  • Pêche & Églantine
    26 janvier 2018

    Si tu savais comme j’ai aimé cet article ! Le ton décalé, les tournures de phrases alambiquées et les métaphores totalement perchées, mais aussi ( et surtout) ce message merveilleux que tu nous fais passer. Oui, nous avons le droit de réussir mais aussi de tester, d’échouer, de se relever, de recommencer, d’abandonner pour autre chose.
    Tant que l’on écoute son coeur et ses tripes, que l’on apprend peu à peu à se foutre (royalement) de l’avis des autres et que l’on pense aussi à soi (oui oui oui), nous pouvons avoir la vie que l’on souhaite et vivre nos rêves !

    Bisous Julia,
    Pêche

    • Leïla
      1 février 2018

      Phrases alambiquées et métaphores perchées je pense en effet que ça me résume bien ;) haha Très heureuse que l’article et son contenu t’ai plus :) Comme tu le dis si justement nous avons le droit d’être des grosses merdes parfois (tout le monde même si on veut !) car si c’est qu’on a besoin d’expérimenter alors c’est ok :)
      Gros bisous !

  • Justine
    26 janvier 2018

    Très chouette article, vraiment ! Ça rebooste et ça fait du bien. Exactement ce que j’avais besoin aujourd’hui tiens ! Merci :D

    • Leïla
      1 février 2018

      Contente qu’il t’ai reboosté c’était l’unique but :D hihi

  • Emilie
    7 février 2018

    Merci pour cet article qui nous fait déculpabiliser. En tant qu’indépendante, ton blog m’apporte la dose de joie, de remise en question et de “reboostage” dont j’ai parfois besoin !! Alors merci merci et tout de bon à toi.

  • Voilà un article qui accroche jusqu’au bout et fait du bien! Il ne reste plus qu’à passer à l’action…

Un petit mot là dessus ?