Gérer son argent en Freelance

4 indispensables pour gérer son argent en Freelance

Aaaaah l’argent en Freelance, on en parle trop peu ! Et pourtant, c’est ce qui conditionne pas mal de choses dans notre quotidien. Par exemple : si l’on va manger des pâtes avec ou sans parmesan, si l’on peut se permettre de se payer un bureau dans un espace de coworking tous les mois, ou encore si l’on va pouvoir s’acheter une nouvelle voiture pour partir en déplacement. Aujourd’hui, je te donne 4 conseils pour bien gérer ton argent en Freelance. Et si tu veux aller plus loin sur comment gérer tes revenus, je t’aide pendant 2 semaines.

Opter pour un compte séparé

Car en plus d’être obligatoire, c’est juste méga-pratique ! Pour ma part, j’ai tout simplement demandé à ma banque de m’ouvrir un autre compte courant, en parallèle de mon compte perso, sans moyens de paiement (sans CB, sans chéquier). Ça ne m’a rien coûté ! Il suffit ensuite d’envoyer le RIB correspondant à tes clients ou à encaisser leurs chèques sur ce compte dédié. De cette façon, tu visualises bien mieux tes revenus professionnels des petits chèques que Mamie te fait à Noël par exemple, ou de tes remboursements médicaux.

Utiliser un logiciel de facturation

Je sais qu’il y a beaucoup de Freelance qui le font à l’ancienne, avec Excel. Mais perso, j’ai opté pour un logiciel de facturation qui doit me coûter pas plus de 50 euros par an, et c’est bien plus confortable que des classeurs Excel (et attention, le logiciel de comptabilité devient obligatoire à partir de 2018). Grâce à mon logiciel, je peux savoir qui m’a payé ou non, qui est en retard et de combien de temps et surtout je peux avoir des statistiques par mois (idéal pour ne pas faire d’erreur dans sa déclaration de revenus mensuelle ou trimestrielle).

Workbook – Maîtriser ses dépenses

Bien calculer ses charges

Selon votre secteur d’activité, le montant des cotisations sociales que vous paierez mensuellement ou trimestriellement ne sera pas le même. Il est super important de calculer en amont combien vous allez devoir verser à l’état avant de vous faire un virement sur votre compte personnel. Car si vous encaissez une facture de 1000 euros sur votre compte dédié pro, pour ensuite vous faire un virement de ces mêmes 1000 euros sur votre compte perso vous allez avoir un petit soucis à un moment donné. Hm ? :)

Penser à épargner

Bonjour Freelance adieu congés payés ou RTT. Alors il faut (encore une fois) prévoir de quoi survivre (= partir en vacances ou faire un break plus ou moins long). Et pour cela, il n’y a pas 36 techniques différentes : en plus des cotisations sociales à retirer sur mon exemple de 1000 euros encaissés, tentez d’en mettre 20% de côté. Déjà c’est sécurisant (on sait jamais ce qu’il peut arriver) et en plus ça vous permet une certaine discipline.

Tout-va-bien-se-passer !

Accéder aux backstages du blog ?

Voici les 4 trucs indispensables pour bien gérer ton argent en Freelance et ainsi être plus serein(e) !

Facebook
Reste connecté(e) sur Facebook !

Youtube
Viens suivre mes aventures sur Instagram !

Twitter
Prends contact sur Twitter !

Youtube
Je partage mes astuces sur YouTube !

14 COMMENTS
  • Damien
    16 mai 2017

    Alors moi ma banque m’a refusé la création d’un compte “gratuit” j’ai été obligé de prendre un compte “auto entrepreneur” qui en gros est un compte classique avec CB (qui ne me sert à rien) qui doit me couter dans les 9 euros par mois, un scandale je trouve surtout quand on a déjà un compte chez eux + un crédit immo.
    Bref je pense que je vais changer de banque bientôt :P

  • Marina
    16 mai 2017

    Merci pour ces conseils de bon sens mais qui ne sont pas aussi évident pour tous ! Cela rejoint mon article du jour ;)
    Comme toi, je conseille de mettre une partie de son CA de côté pour se faire ce que j’appelle “mon assurance chômage” ^^ Perso, j’ai réussi à épargner l’équivalent de 6 mois de revenus avant de démarrer à temps plein (quand j’étais salariée à temps partiel).
    Petite précision concernant le logiciel de facturation : il devient obligatoire à partir de 2018, les AE ne pourront plus faire leur compta sur Excel.
    A bientôt !

  • ornellastro
    16 mai 2017

    Merci pour ces tuyaux, j’ai encore du mal à être réglé sur tout mais merci en tout cas !

  • Plume d'Auré
    17 mai 2017

    Haha merci pour cet article et pour la conclusion de la fin ! Je viens juste de me lancer, mon dernier article en parle ! Fiou, wish me luck ! Des bisous
    Plume d’Auré
    http://www.plumedaure.com

  • Hide&Seek
    17 mai 2017

    Je suis AE depuis plus d’un an et ça va, je m’en sors bien :)
    Pour le compte, j’ai pris un compte Soon, l’application bugue parfois, mais au moins, c’est gratuit (ma banque voulait carrément que je prenne un compte pro !).
    Pour le logiciel de compta, je trouve rien concernant l’obligation à partir de 2018. Tu as une source ?
    Pour l’instant, je suis sur Excel, mais je pense à investir dans tous les cas dans un logiciel de compta. Tu utilises lequel ?
    Merci :)

      • Hide&Seek
        17 mai 2017

        Merci ! Par contre, j’ai un peu de mal à comprendre la logique, car en gros ça dit que c’est pour les personnes assujetties à la TVA, mais bon les AE doivent aussi le faire. Je vais me renseigner sur ton logiciel !
        Mais oui pour les banques, c’est fou. Alors que moi en plus, je m’en fous d’avoir une carte bancaire, un chéquier, etc. Tout ce que je voulais, c’est un compte pour percevoir mes paiements XD

  • Hide&Seek
    17 mai 2017

    Après recherche, j’ai l’impression que ça concerne ceux qui sont assujettis à la TVA… donc pas les AE ?

  • Chadesign
    25 août 2017

    Merci pour cet article très intéressant.
    Etant fraichement AE, j’y vois un plus clair maintenant.

    Petite precision, le logiciel compta anti-fraude n’est pas obligatoire pour les AE : https://www.federation-auto-entrepreneur.fr/actualites/logiciel-facturation-auto-entrepreneur-loi-antifraude-non-appliquee-autoentrepreneurs

Un petit mot là dessus ?