Le travail, ce moteur surpuissant

Le travail, ce moteur surpuissant

J’avais dis que j’arrêterai d’écrire des articles trop personnels sur ce blog, mais visiblement, c’est perdu d’avance héhé ! C’est devenu un besoin vital de parler de mon rythme de vie, de cet enchainement dingue que je vis au quotidien et qui me fait avancer. J’ai trouvé mon moteur, et c’est devenu tellement simple de vous en parler…

Pour vous l’a faire courte : j’ai un emploi du temps surchargé. Ce n’est pas une plainte, je me charge toute seule de maintes et maintes activités. Tous les matins, je vais travailler à mon premier job, ma journée passe à la vitesse de l’éclair : je m’éclate tellement dans ce que je fais que je suis limite déçue quand arrive l’heure de partir. La déception s’estompe quasiment immédiatement, car je sais que je vais attaquer mon second boulot : celui de freelance en community management (coucou). J’enchaine les rendez-vous clients, les statistiques, les graphiques, la réponse aux mails, aux demandes de devis. C’est la course contre le temps, et j’adore ça.

Viens ensuite l’heure de venir bloguer un peu, de rédiger des articles, de lire les vôtres, de surfer un peu sur le web pour trouver de nouvelles idées et de nouvelles choses à partager avec vous ou sur Twitter. Je fais ma petite veille du net, je bidouille, je teste, j’expérimente, bref je me ballade.

Et puis ressurgit cette furieuse envie de bosser. Alors j’avance sur des tâches que je pensais terminer le lendemain, je programme des objectifs un peu dingues mais que j’ai visiblement la force de commencer, même à 22h30. Je joue avec les logiciels de statistiques, de développement web, je suis mes cours sur OCR, je mets en pratique ce que j’apprends au maximum et, le plus flippant, c’est que cela m’amuse ! work

Je relève la tête, il est minuit, et je suis encore à mon bureau avec des notes éparpillées un peu partout. Je me dis qu’il est temps de me distraire, ou du moins de changer de chaise :’). Alors par sursaut de conscience je vais dans mon lit car « merde je me lève quand même demain »… Et puis je prends mon livre de chevet : le magazine Management, et je lis des articles sur des starts-up, sur de la stratégie d’entreprise ou sur des conseils en gestion.

Mes yeux commencent à piquer, je prends l’iPhone pour programmer mon réveil 6h plus tard. Je bifurque malencontreusement sur Twitter et sur toutes ces personnes bien trop intéressantes que je suis et qui parlent de blogging, de SEO, de social media, et j’en passe… Et je m’endors pour mieux recommencer une excellente journée le lendemain. 

Certains d’entre vous doivent sérieusement se dire que je suis dingue. Et je me dis très honnêtement que je le suis aussi. Et pourtant, je ne me suis jamais sentie aussi épanouie qu’aujourd’hui : j’apprends des millions de choses tous les jours, je m’éclate toute la journée, et les semaines passent à une vitesse folle ! Si tu es, toi aussi, dans cet état d’esprit : je t’en conjure manifeste toi ! Je me sens un peu seule au monde parfois :’)

Bref, le travail c’est carrément la santé oui ! 

Twitter
Prends contact sur Twitter !

Facebook
Viens suivre mes aventures sur Facebook !

Youtube
Je partage mes astuces sur YouTube !

5 Commentaires

  • Bull’Elodie (@BullElodie)
    20 février 2015 10 h 36 min

    Je suis un peu comme toi sauf que je n’ai qu’un seul boulot qui m’occupe de 8h à 18h. Je suis tellement à fond dedans, que je bosse même pendant ma pause dèj’ et quand je rentre chez moi c’est blogging à fond jusqu’à très tard des fois !
    J’essaie quand même d’avoir des jours off, car sinon mon chéri ne va pas rester longtemps !

  • Géraldine Guillaume
    24 février 2015 9 h 03 min

    Merci pour ce bel article. J’ai deux job aussi, un ptit bout de chou et une passion dévorante pour tout ce qui touche à la créa. Donc je te rassure, tu n’es pas seule ! J’ai parfois le sentiment d’en oublier ma famille :( mais je me régale dans tout ce que je fais.

  • liloushome
    24 février 2015 18 h 45 min

    Ahhh j’ai toujours dit que 24h une journée, c’était une arnaque ! On devrait avoir 24h de travail, passe-temps, loisirs et nos 8 à 10h de sommeil en plus. Donc des journées de 34h seraient parfaites. Moi je vote qui me suit qui qui qui ? Ah tient! je vois des mains en l’air ! =)

  • Dans l’atelier de Mélanie
    24 février 2015 22 h 12 min

    Parfois un peu l’impression de tout commencer en même temps…. texto par là…croquis par ici….un click par là…. Profiter à fond et quand on adore son job c’est encore mieux! Alors oui on est un peu folle mais l’aventure en vaut la peine!

  • oth67
    16 mai 2016 16 h 39 min

    L’important dans un travail est de s’y épanouir et de ne pas le vivre comme une contrainte !
    Je croise beaucoup de gens qui vont bosser à reculons !

Laisser un commentaire

Un petit mot là dessus ?