Comment faire redescendre la pression ?

Comment faire redescendre la pression ?

Ces dernières semaines, je ne vais pas vous le cacher, je me suis mise une pression de dingue pour tout : pour terminer mes missions à temps, pour poster régulièrement sur les réseaux sociaux, pour être sociable et voir mes amis sans culpabiliser, pour garder mon appartement propre et rangé autant que possible, pour aller faire du sport une fois la chaleur retombée… Et à force de me mettre toute cette pression je dormais très mal, je mangeais très peu (à part des fruits, mais bon, manger que des fruits bof hein !), j’étais vite irritable, etc. Alors j’ai repris tout ça en main, et j’adopte les solutions que je vous donne juste là.

S’autoriser une demi-journée off

Dans mon emploi du temps, il n’y a pas un seul jour de la semaine ou je ne bosse pas. Quand mes copains sont en week-end, moi je ne sais pas (en tout cas plus) ce que c’est. Le samedi matin, je rédige des billets de blog, le samedi après-midi je termine les tâches de ma todo que je n’ai pas eu le temps de terminer la semaine et le dimanche je passe au moins 3h de mon temps à planifier mes coachings, à programmer des messages sur les réseaux sociaux ou à bosser sur photoshop.

Je ne connais pas les week-end off. Alors pour me rappeler que c’est moi la chef de ma vie, j’ai décidé que je ne travaillerai pas le vendredi matin (sauf si j’ai envie, bien sur). Donc il peut se passer n’importe quoi le jeudi soir (grosse fête, nuit blanche, super-dodo ou un tremblement de terre) : vendredi matin JE NE FAIS RIEN. C’est super bénéfique pour mon cerveau, pour mon corps (qui n’est pas sous pression dès le réveil) et puis pour ma vie sociale du jeudi soir aussi ahah.

Prendre du recul et relativiser

On peut être dans la situation la plus délicate possible : on peut TOUJOURS prendre du recul, de la distance par rapport à ce que l’on vit. Il y a quelques semaines, j’étais sous pression car je n’avais plus d’objectifs clairs à atteindre. D’un coup, j’ai perdu ma ligne directrice. Je ne savais plus dans qu’elle direction je devais me diriger avec mon entreprise.

Au final, j’ai pris de la distance, j’ai relativisé en me rappelant tout ce que j’avais déjà accompli jusque là. J’ai laissé passer quelques jours « mood down » à marmonner dans ma barbe que « de toute façon c’est relou de se manager soi-même putain ». Et puis cet état d’esprit est reparti aussi vite qu’il est arrivé ! 

Prévoir des divertissements

… ou ne rien prévoir du tout ! (j’adore cette option). Lorsque l’on est Freelance, on a tendance à planifier notre vie de A à Z, pour tout. On gère nos journées, nos repas, parfois nos enfants, nos machines à laver, nos relations, nos clients… et ça use. Généralement, quand je suis usée mentalement par tout ça, que je sens que je suis sous pression de cette vie à 100 à l’heure : je ne prévois strictement rien. 

Quand on me demande « tu fais quoi ce week-end ? ». Je réponds « rien ». Je me laisse le choix de décider au dernier moment. Ou au contraire de prévoir une grosse soirée divertissante avec mes copains. Mais pour une fois dans ma semaine, je ne m’organise pas. Je laisse place à l’amusement et à l’imprévu. Et ça fait du bien, la pression s’envole au rythme des éclats de rire (très beau ce que je raconte wow).

En discuter

En parallèle de toutes ces solutions, et en grande fan de communication, j’en parle. Je discute avec mon business bestie de mes doutes, de ce qui me gâche ma joie de vivre, parfois je chouine un bon coup au téléphone avec ma meilleure copine et ça va mieux. Détectez les personnes dans votre entourage qui peuvent vous faire du bien dans ces moments là, et qui sont sources de solutions pour vous sortir de cette pression toxique. Déjà, parler fait un bien fou, mais si en plus vous avez du répondant en face pour vous rebooster, c’est encore mieux !

Une solution pour faire redescendre la pression ?

Que tu sois Freelance, salarié, étudiant... je te donne mes meilleures astuces pour être moins stressé(e), moins sous pression au quotidien.

Ils sont prêts

Facebook
Reste connecté(e) sur Facebook !

Youtube
Viens suivre mes aventures sur Instagram !

Twitter
Prends contact sur Twitter !

Youtube
Je partage mes astuces sur YouTube !

13 Commentaires

  • marinergr
    29 juin 2017 20 h 21 min

    En art appliqué les profs nous disaient aussi pour faire descendre la pression (car cette filière stressait beaucoup, même si moi je suis zen de nature haha) , de ne rien faire du weekend, ou au moins une journée. C’est vrai que c’est une des meilleures choses à faire, un moment OFF dans la semaine ^^
    Sinon moi pour me détendre c’est aller me balader au lac à côté du lycée, avec la musique ! Ça fait un peu partie du moment off me diras-tu.

    • Julia
      2 juillet 2017 13 h 45 min

      Le truc que je fais qui se rapproche un peu du tien, c’est de conduire, en écoutant de la musique à fond :) C’est assez spécial comme distraction, mais ça me fait un bien fou !

  • Kleine Morgane
    30 juin 2017 8 h 36 min

    Je suis vraiment d’accord avec toi ! Il faut parfois s’écouter et si le burn out guette faire une bonne pause ! Et je suis comme toi, je trouve que c’est important de parler quand ça ne va pas !
    Si tu veux découvrir mon blog et ses actualités, entre autres, voici ma page Facebook :
    https://www.facebook.com/Eclat.desoit/

    • Julia
      2 juillet 2017 13 h 46 min

      Merci Morgane :D

  • Nora D
    30 juin 2017 15 h 29 min

    Moi j’adore ne rien faire ! Mais c’est vrai que quand tu dois gérer ton biz, tu ne prends plus ce temps. J’ai bien rigolé quand tu parles de planifier sa machine à laver, j’en étais arrivée là, à le noter sur mon agenda…Trop c’est trop lol
    Je viens de passer une semaine intensive, mais j’ai prévu de modifier ma façon de fonctionner et tout comme toi m’accorder du vrai temps mort. Parce que ce temps à ne rien faire, en fait c’est du temps d’incubation pour notre cerveau, et ça c’est juste indispensable !
    Pas simple de lâcher la bride quand tu dois construire tout le temps…

    • Julia
      2 juillet 2017 13 h 47 min

      C’est clair, notre cerveau à BESOIN de ce temps mort, de ces moments de spleen ou tu ne penses à rien et surtout pas au travail ! Il est difficile de couper quand on a son propre business en effet, là est vraiment toute la difficulté de l’action pour nous :D

  • Aurore
    30 juin 2017 17 h 07 min

    Merci pour cet article qui tombe à pic! Pour faire redescendre la pression, la solution que je teste actuellement c’est d’écouter des affirmations positives antistress durant mon sommeil, ça marche super pour l’instant en tout cas ! Aussi, arêter de travailler à une heure raisonnable, genre 18h max. Si je dépasse, je sais que le temps que je « redescende » dans ma vie perso, il faudra que j’aille me coucher stressée sans avoir eu le temps de me poser et de me changer les idées.

    • Julia
      2 juillet 2017 13 h 48 min

      Waou Aurore, je sais pas comment tu fais ! Moi j’ai besoin de silence pour dormir ahahah. Je vois exactement ce que tu veux dire par « redescendre » dans sa vie perso : c’est ma lutte de tous les jours. Ne pas finir tard pour avoir le temps de déconnecter avant de dormir… difficile !

  • Margot LATHIERE
    3 juillet 2017 14 h 50 min

    Moi j’ai bien relâcher la pression ce week end avec le garorock !! Je ne l’avais pas fait depuis noël et c’est vrai qu’il faut se l’autoriser plus souvent. Bon maintenant je dois remettre un petit coup de pression pour me remettre au travail ! =)

    • Julia
      3 juillet 2017 14 h 57 min

      Mais …tu m’étonnes ! J’espère que t’as bien profité, chanceuse !
      L’année prochaine je viens.

  • Aline – Graphiste illustratrice
    4 juillet 2017 13 h 25 min

    Au début de mes années d’entrepreneure, j’avais aussi l’habitude de travailler en week-end et en soirées, ça a finit par m’user et j’avais du mal à m’endormir le soir, le cerveau continuait à réfléchir!
    Puis après un souci de santé, j’ai décidé d’arrêter de travailler les week-ends et de ne rien faire et depuis je m’en porte tellement mieux!!

  • ornellastro
    6 juillet 2017 9 h 16 min

    Tu as raison dans tout ce que tu dis, mais j’ai encore du mal à m’accorder des pauses. Dans mon cas, j’ai plusieurs boulots cumulés et il faut trouver des créneaux pour chacun d’entre eux, donc c’est pas facile de s’accorder des vrais temps pour dire STOP à moins de les prévoir longtemps à l’avance.

    • Julia
      8 juillet 2017 10 h 18 min

      Saisis le moindre moment OFF, même si c’est le moment ou tu prends ta douche ! Fais le vide dans ta tête, au moins une fois par jour, juste pour remettre les compteurs à zéro :)

Laisser un commentaire

Un petit mot là dessus ?