Être blogueuse Freelance, ça implique quoi ?

Être blogueuse Freelance, ça implique quoi ?

Celles & ceux qui me suivent depuis longtemps savent que je multiplie les casquettes : souvent community manager, parfois modératrice pour Google, quotidiennement responsable du service client d’un e-commerce, et pour finir… blogueuse. J’estime qu’à partir du moment ou le blog me permet de gagner ne serait-ce que quelques euros, il doit s’intégrer dans mon chiffre d’affaires et donc dans ma jolie collection de jobs de Freelance. Aujourd’hui, zoom sur ce que le job de blogueuse implique !

D’être curieuse

J’ai commencé à créer et à fréquenter des blogs il y a bien longtemps, à l’époque de Skyblog. Et s’il y a bien un truc qui n’a pas changé depuis cette époque, c’est cette envie de découvrir via la lecture. Tu pouvais aller découvrir autant de blogs que tu voulais et donc autant de vies différentes de la tienne. Parfois on se retrouve dans les billets écrits par ceux qui nous ressemblent, mais on apprend bien plus à travers des billets et des histoires inconnues. C’est ce qui m’aide, au quotidien, à écrire ici. Lire, encore et encore. 

Bien sur, pour pouvoir rester dans ma thématique, je vous parle de ma vie de Freelance. De mon vécu, de mes expériences plus ou moins récentes, de mes astuces, de mes outils… Mais j’aime aussi découvrir des articles rédigés de l’autre côté de l’océan, pour savoir comment les américains (notamment) vivent cette vie là, et quels sont leurs problématiques. Ça me permet de les expérimenter, pour pouvoir vous en parler par la suite.

D’être rigoureuse

Ensuite vient la rigueur. Sans elle, tu es cuit. Depuis septembre 2016, je me suis imposée un rythme de publication et une ligne éditoriale (le lundi billets vie de Freelance et le jeudi billets web ou humeur). Cette fréquence de publication correspond parfaitement à mon flux de travail et à mon inspiration. Mais je me laisse aussi le choix, si nécessaire, de ne pas publier du tout pendant 1 semaine (notamment si j’ai une mission importante à honorer).

Cela me permet d’écrire mes billets en avance. Au moment ou je vous écrit ces lignes, nous sommes le mercredi 5 avril. Et au moment ou vous êtes en train de lire, je serai très certainement déjà en train d’attaquer mes billets du mois de Mai. Et puis, parce qu’il n’y a pas que l’écriture, je dois préparer les visuels qui vont aller avec l’article ainsi que leur relai sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Pinterest, Hello Coton). Qui a dit que la blogueuse n’était pas organisée ? :)

D’être disponible

Je n’ai jamais vraiment apprécié celles & ceux qui tiennent un blog, qui parlent à un auditoire mais qui ne répondent pas ou peu lorsqu’ils sont sollicités par leurs lecteurs. Je prends le temps de répondre aux commentaires (en retard souvent, mais je finis toujours par le faire) ainsi qu’aux messages privés que je reçois sur la page Facebook ou sur Twitter. Je suis également hyper-réactive par email (et avec les coachings, j’ai plutôt intérêt à être rigoureuse là-dessus héhé), c’est quelque chose qui me semble indispensable en fait : être accessible et disponible, pour tout le monde. J’aime également prendre part à des discussions entre blogueuses, rester ouvertes aux projets qui touchent de près comme de loin à mon secteur d’activité avec des marques. Bref, j’aime les échanges !

D’être soi-même

Je trouve que ces 3 points sont super importants. Mais ce n’est rien à côté de ce dernier. Il est impensable pour moi de tenir un blog sans y mettre de ma personnalité. Je n’adhère pas à un blog stérile, à un blog sans ne jamais voir la bouille de la personne qui en est à l’origine, sans rentrer un peu dans son monde. J’ai vraiment du mal à m’y attacher.

Et même en tant que blogueuse, il est hors de question que je ne sois pas moi-même avec vous par ici. J’ai besoin de partager avec vous mes erreurs, mes coups de coeur, ma passion pour le Jack Daniel’s (notamment sur les stories Instagram d’ailleurs !), mes avancées sur les coachings, mes meilleurs outils du web, etc. J’aime recevoir vos questions (un peu folles parfois) sur Instagram, je ris quand on me dit « j’ai pensé à toi hier en voyant du Jack en soirée », ou encore lire vos commentaires super gentils à la suite de mes billets.

Sans interactivité, la toile serait bien fade… non ?

Qui a dit qu’être blogueuse n’était pas un job à part entière ?! :)

Ils sont prêts

Facebook
Reste connecté(e) sur Facebook !

Youtube
Viens suivre mes aventures sur Instagram !

Twitter
Prends contact sur Twitter !

Youtube
Je partage mes astuces sur YouTube !

6 Commentaires

  • Shupa
    17 avril 2017 20 h 32 min

    Super sympa ton petit article ! Moi j’avoue avoir beaucoup de mal à m’organiser. Bisous

  • ornellastro
    18 avril 2017 12 h 57 min

    Moi aussi, pour l’instant, j’ai bien du mal à m’organiser, mais tout ça viendra une fois, la refonte du site qui aura lieu d’ici un mois je pense. :) Mais comme toi, j’ai toujours le désir de découvrir tout plein de trucs. d’ailleurs aujourd’hui, c’est la première fois que je tombe sur ton blog, ça se fête ! ;)

    http://www.dansleshautesherbes.com

  • ornellastro
    18 avril 2017 12 h 59 min

    Je découvre ton univers pour la première fois avec la plus grande curiosité.

    Bonne journée !!

    http://www.DansLesHautesHerbes.com

  • Plume d’Auré
    18 avril 2017 22 h 10 min

    Je découvre tout juste ton blog et j’adore ! Je viens moi-même de passer free-lance et le blog sera tout comme toi une partie de mon activité couteau suisse ! En tout cas j’y compte bien !
    Super article !
    Bisous
    Plume d’Auré http://www.plumedaure.com

    • Julia
      19 avril 2017 8 h 24 min

      Et merci toi !
      Belle continuation :D !!

  • prettylittletruth
    19 avril 2017 12 h 06 min

    Blogueuse, que ce soit pro ou pas est vraiment un job a part entiere, c’est sur! Mais c’est que du plaisir :)

Laisser un commentaire

Un petit mot là dessus ?