Avantages et inconvénients à travailler dans une start-up

Avantages et inconvénients à travailler dans une start-up

Je t’ai déjà parlé de mon boulot dans un e-commerce il y a quelques semaines. C’est une start-up. Et j’adore bosser dans cet environnement de travail en plus de mes autres clients. Cela me permet de divertir mes missions au quotidien et de découvrir de nouvelles méthodes de travail ou de développer de nouvelles compétences, bref c’est cool ! Mais il y a tout de même des inconvénients. Tour d’horizon !

Avantages

  • Plus de responsabilités : effectivement, plus la start-up est petite, plus on a de responsabilités. Et souvent qui dit plus de responsabilités, dit une facturation plus importante à la fin du mois (là, ça dépend des start-up et du domaine d’activité, évidemment). La richesse du travail en start-up est qu’il n’y a principalement pas de « cloison » entre les différents postes de l’entreprise. Chacun y mets du sien pour la réussite de l’entreprise et peut donner son avis ou ses idées sur le développement de celle-ci. Je trouve ça tellement gratifiant !
  • Plus de flexibilité : qui est un peu similaire au travail en Freelance en fait. Petite structure = prises de décisions rapides. Il n’y a généralement peu de réunions qui durent des heures, et les décisions stratégiques sont prises bien plus rapidement que la moyenne. Ça booste et ça permet aux impatients comme moi d’y trouver leur compte ! Et ça fonctionne aussi lorsqu’il s’agit des heures ou des jours de travail. Il est bien plus facile de se libérer du temps en start-up qu’en entreprise classique, plus grande. Et encore plus lorsque l’on est prestataire pour cette start-up.
  • Plus d’opportunités : c’est aussi hyper bénéfique d’avoir plusieurs missions différentes au sein d’une même start-up. Multiplier les casquettes permet d’acquérir des compétences dans plusieurs domaines en même temps. Tu n’auras pas toujours cette opportunité dans une entreprise lambda ou en Freelance pour tes clients. Travailler dans cette ambiance là te permet d’avoir une vision bien plus claire de comment gérer une entreprise dans son ensemble. Hyper instructif !

Inconvénients

  • Beaucoup de travail : qui dit plus de responsabilités dit (souvent) plus de travail. Le fait de réaliser plusieurs tâches complètement différentes les unes des autres demande une meilleure organisation, une meilleure communication et une excellente rigueur. Il ne faut clairement pas avoir peur de travailler lorsque l’on intègre une start-up. Je conseille donc généralement d’avoir déjà une certaine affinité avec le secteur dans lequel tu vas bosser pour être sure que les heures supplémentaires ne te feront pas peur, et avoir une vie personnelle peu encombrante (ce n’est que mon point de vue, mais j’y tient).
  • Beaucoup d’incertitudes : il n’y aucune garantie pour qu’une start up lève des fonds et existe plusieurs années. Il en est donc de même pour le poste occupé au sein de la start-up pour laquelle tu travailles. Mon travail en start-up peut s’arrêter demain, le mois prochain ou en 2020. Je n’en sais rien. Il faut en être conscient et accepter cette incertitude. Si elle te ronge, elle t’empêchera de t’investir et de t’y sentir bien. Ce serait dommage.
  • Le flou artistique parfois : quand tu bosses dans une entreprise classique, tu as généralement une fiche de poste qui donne les grandes lignes de tes missions au quotidien. On sait donc qu’en start-up ça n’existe pas. Mais tu n’as généralement aucune idée de comment va se dérouler ton évolution professionnelle au sein de cette start-up non plus. La route est brumeuse, rien n’est clair, rien n’est précis. On ne sait déjà pas si elle va subsister plusieurs mois, alors comment veux-tu que l’on sache ce que tu vas devenir exactement ? :)

Et toi, c’est quoi ton expérience ?!

Que tu sois en Freelance ou salarié de la start-up, tu vas rencontrer beaucoup d'avantages mais aussi beaucoup d'inconvénients !

Ils sont prêts

Facebook
Reste connecté(e) sur Facebook !

Youtube
Viens suivre mes aventures sur Instagram !

Twitter
Prends contact sur Twitter !

Youtube
Je partage mes astuces sur YouTube !

8 Commentaires

  • haappinessmood
    11 août 2017 8 h 49 min

    Top ton article ! C’est vrai qu’on ne parle pas toujours du fonctionnement d’une Start-up… Je savais juste que c’est quelque chose qui ne tient pas toujours dans le temps. Mais au niveau des avantages, je trouve ça vraiment cool. Cette année je vais faire une licence 3 (j’ai déjà fait un DUT dans le web) et j’aurais moins de cours. Ma mère m’a proposé de rejoindre une start-up car ça me permettra d’avoir de l’expérience, en plus de ma formation. Il faut juste que je puisse en trouver une dans les environs.
    En tout cas, contente d’avoir lu ton article ;)

  • dedeyhello
    12 août 2017 14 h 24 min

    J’aime beaucoup ton article, les incovégnants sont là certes, mais les avantages sont tellement biens, c’est sur ça qu’il faut se concentrer ;p. Gros bisous.

  • Jess
    12 août 2017 17 h 03 min

    Hello!

    Après 3 ans dans l’administration, je suis en congé sans solde et ai expérimenté pendant 8 mois la vie dans une start up.
    Secteur: location de bureaux full équipés (comprenant électricité, internet, accès 7j/7) avec accès à des services tels que salles de réunion, vente de Nespresso, photocopies, etc.

    Les avantages:
    – Tout est à faire quand le centre a une capacité de 35 bureaux et que 5 6 sont réellement occupés. Donc j’ai adoré passer de l’établissement de procédures, à l’aspect RH, à la création de documents clefs (analyse de risques), organisation de l’AG, coordination de l’équipement pour extincteurs, coordination du chantier pour les futurs bureaux; etc.
    – Je pense qu’on m’a donné tous les moyens pour réussir à la vitesse V Vprime: voiture, frais essence pris en charge, bon salaire, pas de système de pointage tant que le boulot est fait. Ya rien à faire, ça stimule.
    – La négociation salariale est moins cadenassée que dans l’administration ou que dans les boites qui ont aussi des barèmes. Et ya rien à faire, si on réussi à demander un intéressement aux bénéfices, ça donne quand même la gniak.

    Les inconvénients
    – Je ne sais plus si une start up est forcément une petite structure, mais là y avait 3 employés. DONC ça passe ou ça casse. Et là, ils étaient très soudés entre eux avant mon arrivée, je n’ai jamais réussi être incluse dans leurs délires ni mêmes leurs lunchs.
    – Un seul mauvais calcul et tout le monde en pâtit: la personne qui avait fait le business plan avait OMIS des DETAILS: charges location photocopieuse, retards chantier, salaires élevés et voiture, etc. Résultat, après 6 mois: chers employés, nous vous proposons un nouveau contrat avec une diminution de salaire de 20 à 40 %. Si vous refusez il y a 10 personnes prêtes à prendre votre poste.
    – Il faut tout faire: à la base c’est un avantage, mais si mal balisé, ça peut virer au cauchemar. Entre le suivi fournisseur, les courriers de mise en demeure, les soucis RH et la mauvaise humeur des boss, quand tu dois encore passer sur le 2e site et faire un crochet par la banque faire un dépôt de chèques, pas évident.

    En conclusion: ça a été passionnant…. jusqu’à la découverte d’une erreur dans le business plan.
    A refaire:
    – Je balise mieux ma fiche de poste (que j’ai rédigé après engagement) et je reste ferme quand on essaye de m’imposer la prise en charge le côté financier. Autant on peut tous être caméléon dans certains domaines (genre relancer un fournisseur), autant gérer les projections financières et le cash réel, ça ne s’improvise pas.
    – J’essaie d’obtenir des infos sur le taux de turnover car ça explique quand même bien l’ambiance générale: J’ai démissionné en août,l’assistante d’un des boss a démissionné en décembre, mon collègue n’a pas eu son bonus de fin d’année et s’est fait virer pour faute grave (il a osé se renseigner près du bureau de l’emploi, quel délit!) en janvier et là une autre devait démissionner en juillet.
    – Je me méfie sur les bons salaires d’emblée et si on propose un salaire basique qui augmente à la fin de la période d’essai (comme ce fut mon cas), je demande à mettre par écrit que les taches alloues n’évolueront pas de manière substantielle (= non je ne toucherai pas à la finance).
    – Et en entretien, je mets dorénavant systématiquement en marche le radar pervers narcissique :D Pour ce poste, le boss était tout sourire, répondait avec les réponses qui me plaisaient, était très prévenant, et pendant la période d’essai, il partageait avec moi des choses très personnelles et oscillait entre gentil-méchant avec ses employés.

    Bises à toutes,
    Jess

  • La Petite Culotte
    13 août 2017 0 h 34 min

    L’aventure start-up a l’air super excitante mais aussi super stressante, à cause de la charge de travail énorme, tu vis, manges, dors start-up, t’as plutôt intérêt à aimer ton équipe … ! Et c’est vrai que c’est pas forcément un environnement très stable, comme tu l’expliques dans ton article… J’aimerais bien essayer un jour quand même, ça doit être une belle aventure !

  • The Sexy Chemical Company
    14 août 2017 16 h 58 min

    Depuis plus d’un an, j’évolue dans une TPE que j’ai fondé et franchement, j’en suis très heureuse.

    Comme tu l’as si bien dit, les charges des travail sont conséquentes, mais c’est plus une opportunité d’apprendre encore plus qu’un inconvénient. Avant, je travaillais en laboratoire et c’est vraiment très routinier. Aujourd’hui, grâce à cette expérience, je me suis ouverte à d’autres disciplines que je n’aurais jamais effleuré: la communication, le marketing digital, les Rh, etc.

    Si il y’a bien une certitude, c’est que l’avenir est flou. A la différence d’un grand groupe on sait qu’après X années, on aura une revalorisation, c’est le flou total. Là, il n’est même pas sûr que dans 06 mois, le projet existe encore…

  • Marilyn
    17 août 2017 21 h 17 min

    De mon expérience, les principaux avantages : responsabilités, autonomie, polyvalence, ambiance souvent jeune et décontractée, beaucoup d’apprentissages (peut-être plus rapidement que dans une grosse boîte). Et côté inconvénient, je dirais deux principaux : manque de process clairs et salaire foireux. :D

  • lookinforhappiness
    24 août 2017 20 h 58 min

    C’est exactement ça ! Après plusieurs années de travail en freelance, j’ai eu envie de retrouver la stabilité d’une entreprise. J’ai d’abord travaillé pour un grand groupe mais le coté très figé de l’organisation m’a vite rebuté. Maintenant j’essaye de trouver un emploi dans un start up. Je sais que je vais beaucoup travailler, mais je sais également que je pourrai me former à d’autres compétences que mon intitulé de poste initial ne me permet habituellement pas d’approfondir.

    • Julia
      28 août 2017 7 h 07 min

      Ouais Marion, en travaillant en start-up tu vas clairement voir d’autres horizons, d’autres compétences, d’autres façons de faire. C’est super bénéfique !

Laisser un commentaire

Un petit mot là dessus ?