Mes 8 habitudes à perdre

Mes 8 habitudes à perdre

Aaaaah, le billet léger du jeudiii. Janvier, c’est le moment des bonnes résolutions toussa toussa. Autant vous l’avouer direct : je n’en ai jamais écrite et jamais tenues. Tous les billets que j’ai lu sur la blogo m’ont inspiré, et j’ai eu envie de faire une liste de mes pires habitudes à perdre en 2017. Même si je sais pertinemment que je n’y arriverai jamais ahah. GO !

Mon gêne e-shopping

J’achète sur le web comme je respire. Il n’y a pas une semaine qui s’écoule sans que je craque pour quelque chose : que cet achat fasse partie de mes priorités ou non, qu’il soit utile ou non. Cela passe par des vêtements, des jeux sur steam, des pyjamas, des carnets, des bougies, des cadeaux pour mes proches… Je ressens ce besoin d’acheter (et donc de recevoir) un truc. C’est dingue non ? Alors peut-être qu’il faudrait que j’arrête en 2017. Mais je n’y crois pas trop…

Faire 27420 choses à la fois

D’apparence, cela ne se remarque pas vraiment. Mais dans mon cerveau, j’ai 72 tiroirs d’ouverts à la fois. Je peux tenir une conversation sérieuse et penser à ma todo du lendemain tout en rangeant des papiers. Je peux écrire pour le blog en cherchant des photos pour illustrer un article tout en surveillant mes mails et en regardant une série TV. Au moment ou j’écris ces mots, je tapote sur mon clavier, je fume une clope, je discute avec mon Business Bestie et je pense qu’il faut que j’arrête de mettre des chaussettes de couleurs différentes.

Estimer que manger est une perte de temps

Je scandalise pas mal de monde à cause de ça, mais manger est une perte de temps dans mon quotidien. Parce qu’il faut : faire des courses, penser à ce que l’on veut manger, prendre le temps de préparer à manger, de faire cuire/chauffer, d’attendre que ça soit chaud (l’horreur !), de se poser pour manger et ensuite de faire la vaisselle. C’est énooooorme ! Je ne prends pas vraiment de plaisir à faire la cuisine (voir pas du tout en fait, hm), alors souvent quand je manque clairement de temps, je mange une mandarine et une Danette. Et puis quand j’ai vraiment la flemme, je vais au resto. Imaginez mon budget sorties…

Les angoisses avant de dormir

Lorsque vient l’heure d’aller dormir, j’ai tellement de choses qui trainent encore dans mon cerveau que je mets parfois plusieurs longues minutes à m’endormir sereinement. Entre les tâches en cours, les trucs en stand-by mais qu’il ne faut pas que j’oublie pour autant, et tout ce qu’il me reste à accomplir… ça bouffe pas mal d’espace dans mon petit cerveau. Et il est difficile pour moi de mettre l’intégralité de ma tête en mode « nuit », car je cogite tout le temps >.< … Et parfois, je me dis « putain Julia il est 1h30 il faut que tu dormes maintenant », et je ne dors pas, et ça m’angoisse, et je me répète que je dois dormir, et je ne dors pas, et ça m’angoisse. Bref, vous avez compris.

Jouer à Clash Royale de façon excessive

Je suis très amoureuse de ce jeu. J’aime son fonctionnement, j’aime les challenges proposés, j’aime faire partie d’un clan, j’aime les coffres de clan, j’aime gagner, j’aime les trophées, j’aime les cartes, j’aime les deck, bref j’aime tout. Et quand je joue à CR, je ne voit pas le temps passer. Parfois je me dis « aller, juste une ou deux parties » … et au final j’en ai fait 20 et il s’est écouté 1h30. Oups !

Bâcler mon organisation personnelle

Autant je suis ultra-organisée pour ma vie pro (agenda planifié, RDV calés, to do respectée…), autant ma vie personnelle qui entoure tout ça c’est un bordel monstre. En fait, je planifie déjà tellement mes missions professionnelles, que je n’ai absolument pas envie de planifier quoique ce soit d’autre. Le reste, c’est du feeling. Je planifie le moins possible tout ce qui concerne les loisirs, les sorties, les cafés, les soirées pepouze… Mais j’avoue que c’est parfois problématiques pour les copains qui veulent planifier un minimum une soirée ou des vacances avec moi par exemple !

Changer d’avis comme de culotte

Cet aspect « feeling » de mon organisation s’empire lorsque l’on rajoute le fait que je change d’avis TOUT LE TEMPS. Au dernier moment ou non. Ça fait un peu sale gosse qui n’en fait qu’à sa tête mais tant pis ahah. Il m’arrive de modifier mon programme de soirée au dernier moment, ou même en cours de soirée : « Aller je rentre salut ! », ou « ouais non finalement ça ne m’intéresse pas » … Bref, un de mes pires défauts je crois. 

L’exigence omniprésente

Omniprésente car cette exigence est partout : par rapport à moi et mon travail, par rapport à mes amis (et encore, eux sont plutôt épargnés), par rapports aux garçons, par rapport au blog, par rapport à mes projets, par rapport à mon organisation, par rapport à mon sommeil, bref tout. Je ne m’accorde pas vraiment de chemin alternatif, et je sais que cela me fait passer certainement à côté de pleins de trucs. J’y travaille ! (l’auvergnate qui mets des « y » partout, ahah).

Vous aussi vous avez des vices ?!

Ils sont prêts

Facebook
Reste connecté(e) sur Facebook !

Youtube
Viens suivre mes aventures sur Instagram !

Twitter
Prends contact sur Twitter !

Youtube
Je partage mes astuces sur YouTube !

5 Commentaires

  • Paulineloucka
    12 janvier 2017 20 h 32 min

    je dois dire que je me reconnais dans certaines de tes habitudes à perdre, et j’ai beaucoup ri pour le fait que tu as 72 tiroirs d’ouverts à la fois dans ton cerveau, ahah >.<

    • Julia
      13 janvier 2017 8 h 22 min

      La vie est difficile :D

  • Laura de Libre Com le Web
    13 janvier 2017 9 h 50 min

    Je me reconnais pour les 72 tiroirs ouverts dans mon cerveau ! A tel point que parfois je pense à un truc à faire puis à un autre et du coup j’ai oublié le premier truc :/

    Par contre le pour le côté nourriture, je cuisine tout mes plats le dimanche soir et la semaine je n’ai plus qu’à réchauffer ! C’est parfait sinon je n’aurais jamais la patience de faire à manger le midi ET le soir !

    Mais comme je n’aime pas du tout les jeux sur téléphone, je gagne un peu de temps (bon en fait je suis accro à Instragram donc c’est pareil!) ;)

    • Julia
      13 janvier 2017 15 h 10 min

      Je sais pas où tu trouves le courage de cuisiner le dimanche soir !
      Tu veux pas m’envoyer quelques plats par la pensée ? :D

  • Springture
    22 février 2017 3 h 31 min

    Ahahah les stéphanois aussi mettent beaucoup de « y ». Je me retrouve totalement en toi! Pareil ma vie professionnelle je suis hyper clean, organisée mais alors ma vie perso… j’ai encore mon bureau à ranger et mes feuilles de cours à classer depuis un mois, aha. Beaucoup d’angoisses avant de dormir, avant de…ouais en fait je suis constamment angoissée, surtout en ce moment et ça répercute sur beaucoup de choses notamment mon sommeil et mon poids. C’est maaaaaaaaal…! Et puis toujours exigeante envers moi-même, vouloir donner plus, etc. N’être jamais satisfaite, toujours vouloir donner encore plus jusqu’à épuisement. Et après on se plaint qu’on est fatiguée et qu’on ne dort pas, n’est-ce pas? :p

Laisser un commentaire

Un petit mot là dessus ?