7 astuces pour travailler de chez soi

7 astuces pour travailler de chez soi

Dans 90% des cas, lorsque l’on est Freelance (que ce soit à temps plein ou non), nous exerçons nos missions de chez nous (je l’ai moi-même expérimenté de mon canapé). C’est à la fois rassurant : nous sommes dans notre cocon, dans un environnement familier et sécurisé, mais ça peut-être aussi une source de non-organisation. Pour tous les Freelance désireux d’être productifs de chez eux, ces 7 conseils sont faits pour vous ! 

S’habiller, se préparer

Lorsque j’ai commencé à être livrée à moi-même dans mon appartement, je ne prenais ma douche qu’à 12h, je ne mangeais qu’à 15h et je n’avais aucun rythme dans ma journée. C’est un vrai piège ! Le fait de se laver, de s’habiller, de se maquiller et de s’installer à son bureau est une transition ESSENTIELLE (j’utilise rarement des majuscules sur le blog, mais là c’est important ahah) pour faire comprendre à son cerveau et à son corps que l’on va se mettre au travail.

Se créer un espace de travail dédié

Prenez le temps et investissez un peu d’argent s’il le faut pour vous créer un espace de travail qui vous correspond et dans lequel vous allez pouvoir être productif tout au long de la journée. N’hésitez pas à mettre le prix pour une bonne chaise de bureau si vous allez passer des heures assis dessus, idem pour les lunettes anti-lumières bleues pour les écrans, ou encore un grand bureau si vous avez besoin de vous étaler. Vous allez passer des journées entières à cet endroit, soyez surs qu’il va vous convenir et n’hésitez pas à effectuer des changements régulièrement pour l’adapter au fil du temps.

Se fixer des horaires et des limites

J’ai longtemps eu un rythme de travail complètement honteux : je commençais à bosser sans même avoir avalé ma première gorgée de café (bon, ça c’est encore d’actualité), et je ne m’arrêtais pas avant que mon ventre ne meurt de faim vers 15h. Je ne prenais même pas le temps de manger correctement que j’étais déjà de retour à mon bureau pour continuer à bosser jusqu’à 22h parfois. J’étais triste pour un rien, je ne mangeais presque plus rien (j’assimilais ça à une perte de temps), je dormais mal… bref : il fallait que je me fixe des horaires et des limites pour travailler. Le cerveau a besoin d’un rythme : prendre le temps de se réveiller et de prendre un petit dej, puis se mettre à travailler pour manger à 12h/13h, etc, pour s’arrêter à une heure raisonnable. C’est à vous de fixer votre rythme et vos horaires, mais par pitié, écoutez votre corps ! 

Se bloquer du temps pour la maison

Travailler chez soi c’est parfois délicat. Je me souviens de périodes ou lorsque j’étais au téléphone avec des clients, j’en profitais pour passer le balai, ou ranger mes fringues propres dans mon dressing, tranquillou en discutant. Sauf que c’était un peu stupide parce que je n’avais rien pour prendre des notes, et au final mon cerveau n’était pas concentré sur une seule tâche à la fois, de quoi faire de nombreuses erreurs. Bloquez vous 1h par jour pour réaliser des tâches un peu pénibles du quotidien : faire la vaisselle, ranger votre linge, passer l’aspirateur… En plus, ça vous permettra de déconnecter vos yeux de l’écran et de changer d’activité, c’est pas plus mal !

Se préparer des repas équilibrés

Vous l’avez maintenant compris, l’organisation de mes journées étaient assez approximative. Imaginez donc les repas ! Ceux qui me connaissent doivent doucement rigoler en lisant ce titre car je suis une piètre cuisinière et je donne ce conseil sans l’appliquer, oups. Mais j’ai conscience qu’il faut bien manger, qu’il faut arrêter les pâtes à tous les repas et manger pleins de fruits et légumes. Vous le savez aussi, ça tombe bien !

Prendre des pauses sans se laisser emporter

Les pauses, très importantes. Sauf quand elles durent 3h. Ce qui m’est arrivé bien entendu… Me laisser emporter par Netflix (ce petit ***) : « prochain épisode dans 12 secondes » …oh aller, juste un dernier. Zéro mental. Alors s’accorder des pauses c’est bien, on en a tous besoin (pour aller prendre l’air, pour fumer une clope, pour passer un coup de téléphone, pour faire une micro-sieste…), mais veillez à ne pas vous laisser emporter par votre activité distrayante afin que ça ne s’éternise pas :) Ce serai con de relever les yeux et de voir qu’il est déjà 19h et que vous n’avez rien fait de l’après-midi malgré une to do list de plusieurs kilomètres.

Planifiez votre journée du lendemain

Difficile de commencer la journée parfois. Fixer le vide en se demandant par quoi on commence, qu’est ce qui est le plus urgent ? Le plus important ? On peut vite se mélanger les pinceaux et être déjà perdue à 9h du matin. J’ai adopté cette technique depuis le salariat, et ça fonctionne : vider son cerveau le soir sur une to do (par exemple) avant de quitter son bureau. Déjà ça nous permet de commencer notre soirée l’esprit léger (on a tout noté donc tout va bien) et surtout plus serein le lendemain « ah oui effectivement j’ai ça à faire, c’est parti ! ».

Quelles seraient tes astuces ?

Ils sont prêts

Facebook
Reste connecté(e) sur Facebook !

Youtube
Viens suivre mes aventures sur Instagram !

Twitter
Prends contact sur Twitter !

Youtube
Je partage mes astuces sur YouTube !

9 Commentaires

  • Estelle Minstrel
    5 décembre 2016 18 h 43 min

    Je ne connaissais pas les lunettes anti-lumière bleues, je les ai ajouté sur ma wishlist du coup. ;)

    Sinon l’article comporte de très bons conseils. J’ai d’ailleurs commencé à appliquer 2 conseils depuis quelques jours (se fixer des horaires et limites + se bloquer du temps pour la maison) et pour l’instant cela fonctionne bien. Je ne m’empêche cependant pas un peu de flexibilité et je retouche le planning au fur et à mesure de la journée, ce qui me permet en même temps de suivre sur quelles tâches et projets je passe du temps.

    A ce propos, j’ai une astuce à partager: la méthode du Zero Based Calendar. Elle marche très bien pour moi. Hélas je ne connais les explications qu’en Anglais mais avec la vidéo c’est visuel et donc plutôt simple à comprendre: http://videofruit.com/blog/zero-basedcalendar.

  • Val Petit
    5 décembre 2016 18 h 56 min

    Merci Julia pour toutes ces infos. Evidemment elles sont toutes praticopratiques et à mettre en place immédiatement :)

  • Voyages de prof
    6 décembre 2016 1 h 25 min

    J’avais rédigé un article similaire il y a quelques temps, mais le tien est bien plus agréable à lire !!!

  • linspireedubocal
    8 décembre 2016 10 h 03 min

    Oulaaaaa ! J’en suis loin mais loooiiiiinnn ! Je travaille à la maison depuis plus d’un an maintenant, après avoir jonglé entre ma passion (devenue mon métier) et mon boulot à mi temps pendant 2 ans avant ca… et les gamins, of course !
    Alors avoir un planning quand t’es seule, bon ca peut se faire (sauf que je le fais pas non plus hé hé).
    Quand t’as un mouflet (enfin 2 dans mon cas) dans les pattes H24, c’est juste impossible. Le mouflet, il a toujours un truc à dire ou à faire EN TA COMPAGNIE bien sûr : faire caca, te chanter une chanson, il a faim, il a soif, il veut jouer, il arrive pas à faire son puzzle, il s’est cogné, il te demande quand est ce qu’on va chercher la grande soeur à l’école toutes les 10 minutes, il veut un câlin, puis un bisou, puis des papouilles, etc. La pause pour la série : t’oublies toute de suite, tu regardes plus de série depuis 6 ans, de toute façon, pas le temps et trop de bruit (pis tes gamins ont pas le gêne du sommeil, donc t’oublies aussi les soirées tranquilles, ici ca n’existe pas).
    Depuis septembre, mes 2 affreuses vont à l’école. Youpiiii je vais faire plein de trucs ! Sauf que non… Tu les poses à 9H, pour y retourner à 11H30, sans oublier de préparer le repas pour les nourrir (ca fait pas à manger tout seul, ces trucs là). Tu les reposes à 13H pour aller les chercher à 16h. Tu as donc pu travaillé 5H30 dans la journée yeeahhh ! La folie quoi (surtout si tu t’es aventurée sur Facebook et Instagram pendant 1H, c’est foutu).
    Après 16H : gouter, devoir, douche. Entre 18 et 19H, tu les colles devant Gulli, en général ca te laisse 1H pour bosser encore un petit peu, tout en gérant les disputes, parce que Machine a touché Bidule, et elle pue des pieds, et non c’est elle qui a commencé, etc etc…
    Pis préparation du repas, manger, brossage de dents, pipi, histoire. Il est 21H : au lit. Bon là, elles te font généralement la foire jusqu’à 22H, en se relevant et en t’appelant 10 fois. Et toi, comme t’es une grosse dormeuse, t’es au lit à 22H30.
    J’ai essayé, j’ai pas réussit, alors je fais les trucs les plus urgents d’abord. Genre là, il est 10H, lire et commenter un blog, c’est pas urgent ah ah… Je suis incorrigible.

    • Julia
      9 décembre 2016 12 h 15 min

      Aaaaarg, en effet, cette configuration familiale change carrément la donne !
      Promis, quand j’aurais un mec et un enfant, je parlerai de cette dimension là :D
      Merci pour ton mot :)

  • Marie Chatard
    21 décembre 2016 22 h 45 min

    Bonjour,

    Comme alternative aux lunettes anti-lumière bleues il y a une application qui s’appelle eflux, et on peut la télécharger gratuitement pour nos ordinateurs !!!

    Et sinon bravo pour ce super blog. Des articles très sympas, des infos pertinentes et une personnalité bien marquée… J’adore !

    http://blog.la-pigiste.com/

  • Leslie
    6 janvier 2017 14 h 14 min

    Ton article est très encourageant surtout qu’actuellement suis en télétravail. C’est un article qui m’a remis sur le droit chemin. Aaaah les horaires honteux.. Si tu me cherches, regardes la personne cachée derrière ses mains ;-) Bonne journée, bisous.

    • Julia
      6 janvier 2017 16 h 56 min

      Héhé, couraaaaageuu :)

  • Damien
    11 avril 2017 10 h 24 min

    Je rajouterais un dernier point : 30 min d’activité physique.
    Important pour le bien être d’allée courir ou faire un tour de vélo régulièrement pour se sentir bien dans son corps lol
    J’ai horreur de me motiver pour aller courir mais ça fait du bien au final.

Laisser un commentaire

Un petit mot là dessus ?